mardi 18 février 2020

18/02 - GRIVEAUX, FLINGUÉ PAR SES AMIS MACRONIENS? 
OUI, MACRON EST UN FASCISTE 
POUR DE NOMBREUX OBSERVATEURS. 



L'affaire Griveaux ressemble à l'affaire Benalla. Quand on veut faire tomber un personnage il suffit de faire trainer une vidéo compromettante, Ces gens ne sont pas des anges, c'est donc facile. L'affaire Benalla aurait eu comme but de dégager Macron qui faisait le sale travail, mais commençait à déplaire aux français en les humiliant pour le remplacer par un autre plus hypocrite.
Grivaux n'étant plus un cheval gagnant, il fallait le dégager.

Par Verdi :
Faut-il s’apitoyer sur le sort de Griveaux, après la diffusion de ses frasques sexuelles sur le net ! C’est ce que font certains politiciens, au nom du respect de la vie privée. Réaction pour le moins surprenante, qui révèle une solidarité malsaine avec un personnage, qui est seul responsable des révélations le concernant. C’est Griveaux lui-même qui a mis en ligne ses vidéos, lesquelles, ensuite, ont largement été partagées par ses propres amis... macronistes!
Quand Verdi parle des Etats-Unis, il s'agit des sioniste US et pas de l’Alliance de Trump. Verdi ne fait pas confiance en Trump!
Dommage que Verdi ait décidé de ne pas participer au procès de Milan après avoir appris qu'Eric Fiorile était à l'initiative de cet événement ce qui retarde notre libération. Le travail se fait sans lui. 
 -----------------------------------------------
Un éditorialiste déglingue Griveaux sur LCI !
Que la Macronie et les merdias montent comme un seul homme au créneau pour défendre l’indéfendable n’étonne en revanche personne. Pourtant, cette histoire ressemble bel et bien à un flingage entre "amis" macroniens
Bref, il n’y a pas de quoi s’offusquer. Le personnage arrogant, suffisant, méprisant ne récolte que ce qu’il a semé : la haine. Oui, disent des observateurs de plus en plus nombreux, le régime macronien est un régime fasciste, comparable au régime nazi
Lundi 17 février, l’Assemblée nationale, l'assemblée du peuple, sera prise d’assaut par le peuple

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire