lundi 17 février 2020

17/02 - (OPDIS) BILL GATES, 
RELIER LES FAITS ENTRE EUX. 
ET MAINTENANT, VENONS-EN AU VACCIN 
CONTRE LE VIRUS. 



Operation Disclosure Le 11 février 2020
Est-il possible que la guerre bactériologique soit devenue l’arme préférée de la cabale élitiste pour « contrôler » les populations ? 

En 1948, Heinrich Mueller, l’ancien chef de la Gestapo, a dit à son interrogateur de la CIA que l’épidémie la plus dévastatrice de l’histoire humaine – la Grippe Espagnole – était de fabrication humaine.
Selon l'historien Niall Johnson qui se base sur la fourchette basse, les plus grandes pertes ont touché l'Inde (18,5 millions de morts, soit 6 % de la population), la Chine (4 à 9,5 millions de morts selon les estimations, soit 0,8 à 2 % de la population) et l'Europe (2,3 millions de morts, soit 0,5 % de la population)
---------------------------------------

Ce que nous devons à la vaccination : 
-         la grippe espagnole, 
-         le sida (contaminés par un vaccin) qui visait la race africaine, 
-         le SRAS qui visait les asiatiques, 
-         ebola à nouveau les africains (injection de la croix rouge ONG de la CIA), mais aussi dans le but d'instaurer enfin la loi martiale aux USA, 
la stérilisation des population (vaccin du Tétanos entre autres) merci Bill Gates ce grand bienfaiteur de l’humanité sont le fait des vaccins, arme utile pour la dépopulation contrôlée.(voir le monument des Georgia Guide Stones)......

ainsi que la destruction, au berceau, de votre système immunitaire qui nous rend malade à vie ce qui leur rapporte tant !

Quand ils le veulent, grâce au vaccin contre la grippe, ils peuvent contaminer une grande partie de la population.
Extrait de :
---------------------------------------

« Je ne suis pas médecin, dit-il, mais le « coup double » (en parlant d’un virus), est en fait une paire de virus qui fonctionne comme un boxeur professionnel.
- Le premier coup attaque le système immunitaire et rend la victime vulnérable, mortellement, 
- au second coup qui était une forme de pneumonie … Ces virus peuvent muter et ce qui commence de manière bénigne peut se transformer en une terrible réalité ».

Les attaques à l’Anthrax ont été un coup dissimulé monté de l’intérieur 
Expertise du Professeur Boyle : Les programmes Américains d’armes bactériologiques et la Loi Anti-terroriste sur les Armes Biologiques de 1989 … mais après qu’il ait réalisé que les attaques d’anthrax ressemblaient à un coup monté de l’intérieur, le professeur appela un responsable de haut-niveau du FBI spécialisé dans le terrorisme et le contre-terrorisme, Marion « Spike » Bowman … par la suite, le FBI autorisa la destruction de la base de données sur l’anthrax », déclara le Professeur Boyle.
Au cours de la crise de l’anthrax, la Chambre des Représentants a été fermée pour la première fois dans l’histoire de la République et le PATRIOT ACT a été passé en force selon le témoignage du Représentant Ron Paul (Républicain du Texas) qui a voté contre.



En 2003, Marion Bowman a eu une promotion et a reçu le Presidential Rank Award des mains du Directeur du FBI, Robert S. Mueller.
Le Sénateur Chuck Grassley (Républicain de l’Iowa) a critiqué l’organisation pour lui avoir accordé un tel honneur.

UN COMPLOT SECRET POUR DÉTRUIRE L’AMÉRIQUE DE L’INTÉRIEUR ?
Le coronavirus a été identifié pour la première fois aux Etats-Unis dans les années 1960. Et il a des origines « suspectes » habituelles. Fort Detrick* a certainement connu une activité débordante apparemment jusqu’en 1969. Mais elle ne s’est jamais arrêtée, n’a été changée ni transférée.

* Fort Detrick est un centre médical militaire américain du United States Army Medical Command situé au nord de la ville de Frederick au Maryland. Historiquement, c'était une base du programme d'armes biologiques américains jusqu'en 1969. De nos jours, c'est un centre de recherche biomédicale abritant un laboratoire P4, ainsi que le quartier général et principal laboratoire de l'USAMRIID. C'est le principal employeur du Comté de Frederick. Wikipédia

Chercheurs travaillant dans un laboratoire
du 
United States Army Biological Warfare Laboratories,
Fort Detrick
« Au cours des premières années de la décennie 2010, le campus de Fort Detrick (490 ha) emploie une communauté multi-gouvernementale qui fait de la recherche-développement biomédicale, de la gestion de matériel médical, et s’occupe de communications médicales mondiales et de l’étude de substances pathogènes issues de plantes étrangères. Il abrite :
- Le Commandement de la Recherche et du Matériel Médical de l’Armée de Terre (USAMRMC), avec son agence de bio-défense,
- L’Institut de Recherche Médicale des Maladies Infectieuses de l’Armée de Terre (USAMRIID). 
- Il abrite également l’Institut National du Cancer (NCI-Frederick)
C’est le siège de la Confédération Nationale Interprofessionnelle de la Recherche Biologique (NICBR)
Le Campus de Bio-défense national interprofessionnel (NIBC). »

Le Corona étant lié à d’autres armes bactériologiques fabriquées par les Etats-Unis telles que le SRAS (en anglais SARS), le SRMO (en anglais MERS), Ebola, le VIH-SIDA, la Maladie de Lyme. 
Et cela vient en plus du développement du LSD, du Crack et de la Cocaïne.
Le développement initial de toutes ces armes a été fait aux laboratoires de Fort Detrick. Du Fort Detrick, cela a été transmis aux laboratoires gouvernementaux de :
* L’Université de Harvard,
* l’Université Johns Hopkins,
* Des suspects habituels des grandes compagnies pharmaceutiques (Merck, SmithKline, etc.), et
* De divers laboratoires au Canada.

Les Rockefeller ont financé le Canada à l’origine, en plus de fonds secrets gouvernementaux du Canada, des Etats-Unis et du Royaume Uni. La France et les Pays-Bas étaient également impliqués.

Frank Plummer, le directeur du laboratoire de recherche de Microbiologie de Winnipeg, a été financé en plus par un transfert de fonds enregistré de 8,3 millions de dollars canadiens provenant de la Fondation Gates.
------------------------------
AUTISME ET VACCINS PAS VACCINÉS ET EN BONNE SANTÉ Ce qu’il faut Savoir avant de Faire Vacciner ses Enfants.
------------------------------
Le Corona se trouvait dans des vaccins avec le VIH, réunis sous forme de vaccin, envoyé à partir d’installations Américaines.

Frank Plummer a été contacté et a reçu un échantillon de Coronavirus provenant [d’un patient en] Arabie Saoudite isolé le 4 mai 2013.
Les échantillons de Coronavirus de Wuhan ont été transférés initialement à une installation à Rotterdam en 2019, où ils ont été identifiés.
On soupçonne que l’Arabie Saoudite a utilisé cette arme au Moyen-Orient et dans des états Africains dans lesquels elle a provoqué des génocides sous la forme de nettoyages religieux. Les expériences de l’Installation de Winnipeg comprenaient également celles concernant l’Ebola et l’Uracile.
Frank Plummer a été « éliminé » à Nairobi le 4 février 2020. Il dirigeait le laboratoire de recherche de Microbiologie de Winnipeg depuis sa création en 1999, jusqu’à son éviction en 2014.
L'un des médecins lanceurs d'alerte du coronavirus et sanctionné par Pékin, est mort dans l'épidémie en Chine. 
Geoff Soule a également disparu du NML (Laboratoire National de Biologie) à Winnipeg.
Un des chercheurs de Plummer était un agent Chinois infiltré appelé Xiangguo Qiu. Elle a été évincée en juillet 2019. Et a ensuite disparu.
En mars 2019, elle a envoyé un colis contenant des échantillons d’Ebola, d’Henipavirus* et de Coronavirus à un laboratoire de Wuhan où ils ont été transformés en armes et diffusées par « accident ».
*Henipavirus est un genre de virus de la famille des Paramyxoviridae, ordre des Mononegavirales, virus à ARN monocaténaire de polarité négative et à génome non segmenté. Wikipédia

La DARPA* est impliquée dans la recherche sur le Coronavirus.
* La Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA), (« Agence pour les projets de recherche avancée de défense ») est une agence du département de la Défense des États-Unis chargée de la recherche et développement des nouvelles technologies destinées à un usage militaire. Jusqu'à aujourd'hui, la DARPA a été à l'origine du développement de nombreuses technologies qui ont eu des conséquences considérables dans le monde entier dont les réseaux informatiques (notamment l'ARPANET qui a fini par devenir Internet) et le NLS (sigle représentant, en anglais, l'expression « oN-Line System », en français, littéralement, « système en ligne ») qui a été à la fois le premier système hypertexte et un précurseur important des interfaces graphiques devenues omniprésentes de nos jours. Wikipédia

Probablement pour étudier et tester l’interaction entre le Coronavirus et les ondes 5G (NdT)



Le Dr. Frank Plummer était l’ancien directeur scientifique du Laboratoire National de Biologie du Canada à Winnipeg. C’était un scientifique atypique qui a contribué à fonder et à faire du Laboratoire National de Microbiologie de l’Agence Nationale de Santé Publique du Canada une institution de classe mondiale.

Le 18 octobre 2019, « l’évènement 201 » a été organisé à New York. Une conférence internationale financée par la Fondation Gates réunissant le Centre Johns Hopkins pour la Sécurité de la Santé et le Forum Economique Mondial. Il a été déterminé qu’une pandémie mondiale tuerait dans un premier temps quelque 65 millions de personnes. L’université Johns Hopkins avait mené des expériences sur des porcs et en a extrapolé ces données.
Frank Plummer est mort à l’âge de 67 ans à Nairobi au Kenya le mardi 4 février 2020.

Un des chercheurs de Frank Plummer était un agent Chinois infiltré qui a envoyé des échantillons d’Ebola, d’Henipah et de Corona à un laboratoire du gouvernement Chinois à Wuhan, où ils ont été transformés en armes bactériologiques et diffusés « par accident ».

Quelles sont les probabilités qu’un des ces nouveaux vaccins soient prescrits aux Etats-Unis et dans d’autres pays ? Prescrits. Obligatoires. Ordonnés. « Afin de préserver la sécurité publique ».

A présent, qui s’apprête à faire des profits avec les nouveaux vaccins ?
Un examen plus approfondi
Plusieurs des nouveaux vaccins qui sont soumis en urgence à l’approbation et à la production sont complètement expérimentaux. Donc l’affaire est entendue.
… Tous ces vaccins dérivant de variétés d’ARN peuvent provoquer des réactions auto-immunes, autrement dit : le corps va entrer en guerre contre lui-même.
Corona était contenu dans des vaccins avec le VIH, présenté comme un vaccin, envoyé par des installations aux Etats-Unis.
Observez le scénario

Le 26 janvier 2020
L’Institut National Américain de la Santé (NIH) lance un programme d’urgence pour développer un vaccin contre le coronavirus Chinois.
Le but ? Disposer d’un vaccin prêt à être testé sur l’homme dans un délai jamais vu de 90 jours.
A cet effet, le NIH conclut un partenariat avec une société de vaccin Américaine, Moderna, Inc
Le vaccin est d’un nouveau type appelé ARN. Selon Reuters :

La Fondation PHG (Santé Publique du Génome) de l’Université  de Cambridge explique en outre : « A la différence d’un vaccin normal, les vaccins ARN fonctionnent en injectant une séquence d’ARNm* (la molécule qui informe les cellules de ce qu’elles doivent construire) qui est encodée par rapport à une maladie, produite à l’intérieur du corps,
Moderna annonce avoir reçu un financement de la CEPI** pour accélérer le développement d’ARN messager
La CEPI, qu’est-ce que c’est ? https://twitter.com/CEPIvaccines
« La CEPI a été fondée à Davos par les gouvernements de la Norvège, de l’Inde, la Fondation Bill & Melinda Gates, le Wellcome Trust, et le Forum Economique Mondial ».
Et voilà le travail. Le vaccin qui a été sélectionné par le gouvernement des Etats-Unis … sous l’égide de son Institut National de la Santé … par l’intermédiaire de la société pharmaceutique Moderna … N’A JAMAIS ÉTÉ UTILISE SUR LE PUBLIC AUPARAVANT. IL N’EST PAS AUTORISE A ÊTRE ADMINISTRÉ AU PUBLIC.
* L'acide ribonucléique messager, ARN messager ou ARNm est une copie transitoire d'une portion de l'ADN correspondant à un ou plusieurs gènes. L'ARNm est utilisé comme intermédiaire par les cellules pour la synthèse des protéines. Le concept d'ARN messager a été émis puis démontré par Jacques MonodFrançois Jacob et leurs collaborateurs en 1960.
L'ARNm est une copie simple brin linéaire de l'ADN composée d'ARN, qui comprend la région codant une protéine, encadrée de régions non codantes. Il est synthétisé sous forme de précurseur dans le noyau de la cellule lors d'un processus appelé transcription. Il subit alors plusieurs étapes de maturation, ses deux extrémités sont modifiées, certaines régions non codantes appelées introns peuvent être excisées lors d'un processus appelé épissage. L'ARNm maturé est exporté dans le cytoplasme où il est traduit en protéine par un ribosome. L'information portée par l'ARNm est constituée d'une série de codons, des triplets de nucléotides consécutifs qui codent chacun un acide aminé de la protéine correspondante. L'enchaînement de ces codons constitue le gène proprement dit ou cistron. La correspondance entre codons et acides aminés constitue ce qu'on appelle le code génétique. La transcription des ARNm et leur traduction sont des processus qui sont l'objet de contrôles cellulaires importants et permettent à la cellule de réguler l'expression des différentes protéines dont elle a besoin pour son métabolisme. Wikipédia
**CEPI (Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies)

Née en réaction à la gestion catastrophique de l'épidémie d'Ebola de 2014, cette structure basée en Norvège et cofinancée par une dizaine de gouvernements et des fondations (1) vise en effet à mettre des vaccins à disposition en cas d'épidémies liées à des virus émergents. Pour les pathogènes déjà connus, ses experts soutiennent les travaux d'équipes académiques ou de biotechs et les accompagnent jusqu'aux premiers essais cliniques chez l'homme.

Est-il possible que la guerre bactériologique soit devenue l’arme préférée de la cabale élitiste pour « contrôler » les populations ? 
Les gouvernements peuvent-ils édicter toutes les lois, créer des restrictions indicibles et exercer un contrôle central de l’humanité ? A maints égards, cela ressemble fort à l’ultime coup monté !

Le Dr. Francis Boyle (inconnu sur le net et « couvert par un homonyme*) était un chercheur. Il a pris la fuite et a disparu. C’était un microbiologiste du gouvernement Américain et un témoin du « développement d’armes biologiques mortelles issues de l’ingénierie génétique, faisant partie d’un projet en cours, initié et encouragé par le renseignement militaire des Etats-Unis, en collusion avec les grandes firmes pharmaceutiques et le renseignement militaire de nombreux pays.
* Francis Anthony Boyle (né le 25 mars 1950) est professeur de droit international à la Faculté de Droit de l’Université de l’Illinois. Il a rédigé la législation Américaine de la Convention sur les Armes biologiques, connue sous le nom de Loi Anti-terroriste sur les Armes Biologiques de 1989. Wikipédia

FVEY [Cinq Yeux - Five Eyes*] l’Australie est impliquée
Ces pays sont reliés entre eux par l'accord UKUSA, un traité qui prévoit la coopération entre les différents services assurant la collecte de renseignements électromagnétiques. Wikipédia

Tous les échantillons sont conservés par l’ATCC (American Type Culture Collection) où sont entreposés les stocks de variole volés à l’OMS.

L’ATCC est le principal stockage mondial de cultures biologiques originales. C’est de là que les échantillons sont expédiés aux laboratoires de niveau 4 de BSL (niveau de sécurité biologique).
Les entités de Gates et des Mondialistes, aux côtés des gouvernements habituellement suspects, financent les laboratoires de biosécurité de niveau P4. Wuhan en est un. Conçu pour développer des armes biologiques mortelles et offensives, et empêcher l’identification, la gestion et le développement de vaccins – comme la fièvre hémorragique de Bolivie*, le virus Marburg**, le virus Ebola, la fièvre de Lassa***, la fièvre hémorragique de Crimée-Congo****, la fasciite nécrosante***** (NF), etc. (Don Rickles a été assassiné par la NF).
------------------------------------- 
* La fièvre hémorragique de Bolivie (en anglais : Bolivian Hemorrhagic Fever), également connu sous le nom de typhus noir, fièvre de Ordog, ou infection par le virus de Machupo, est une fièvre hémorragique et une maladie infectieuse zoonotique de BolivieIdentifiée pour la première fois en 1959, elle est causée par infection du virus de Machupo, un virus à ARN négatif de la famille Arenaviridae. Hors traitement, le taux de mortalité est estimé à 15 ou 20 %. À cause de son pouvoir pathogène, le virus Machupo demande le plus haut niveau de biosécurité : le niveau 4. Wikipédia
** Le virus Marburg est un virus endémique dans plusieurs pays d'Afrique. Il est nommé d'après Marbourg, la ville allemande où il est apparu en Europe. Il appartient à la famille des Filoviridae. Cette famille de virus est responsable d'infections virales parmi les plus pathogènes chez l'homme. Bien qu'assez proche du virus Ebola, il est réputé moins létal que ce dernier. Il représente néanmoins un danger biologique suffisamment élevé pour ne pouvoir être manipulé que dans un laboratoire P4 ou BSL-43,4.Les premiers foyers connus sont apparus en Afrique de l’est, avant deux épidémies importantes en 2000 en République démocratique du Congo et en 2005 en Angola. Wikipédia
*** La fièvre de Lassa est une fièvre hémorragique foudroyante provoquée par un arenavirus nommé virus Lassa, proche de la maladie à virus Ebola, décrite pour la première fois en 1969 dans la ville de Lassa, dans l'État de BornoNigeriaCette maladie est un véritable fléau en Afrique de l'Ouest, endroit dans lequel elle est responsable d'épidémies mortelles lorsqu'elle touche des individus fragiles (réfugiés, enfants, personnes âgées). La maladie a été observée dans plusieurs pays incluant le Nigeria, le Liberia, la Sierra Leone, la Guinée, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, le Mali et elle est apparue au Bénin en novembre 2014. De plus, la fièvre de Lassa est la fièvre hémorragique la plus souvent exportée hors des frontières où elle sévit. Wikipédia
**** La fièvre hémorragique de Crimée-Congo (ou fièvre hémorragique de Congo-Crimée) est une fièvre hémorragique virale due à un virus du genre Nairovirus, l'un des cinq genres de la famille Bunyaviridae. Les 32 membres du genre Nairovirus se transmettent sans exception par l'intermédiaire d'acariens (comme les tiques argasidae ou ixodidae) mais seuls trois d'entre eux sont avec certitude à l'origine d'infections humaines: le virus Dugbe, le virus de la maladie du mouton de Nairobi et le virus de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, principal agent pathogène chez l'homme parmi les trois. Bien qu'il s'agisse avant tout d'une zoonose, des cas sporadiques et des flambées épidémiques se produisent chez l'homme. Cette maladie est endémique dans de nombreux pays d'Afrique, d'Europe et d'Asie et, en 2001, des cas où des flambées ont été notifiés au Kosovo, en Albanie, en Iran, au Pakistan et en Afrique du Sud. Wikipédia
***** La fasciite nécrosante est une infection rare de la peau et des tissus sous-cutanés profonds, se propageant le long des fascia et du tissu adipeux, surtout causée par le streptocoque du groupe A (Streptococcus pyogenes) mais également par d'autres bactéries telles que Vibrio vulnificusClostridium perfringens ou Bacteroides fragilis (en)Ces bactéries sont également appelées « bactéries mangeuses de chair », mais cette appellation est trompeuse. En réalité, ces bactéries ne se nourrissent pas de la chair, mais libèrent des toxines, mortelles pour les cellules, ou, qui par leurs effets sur le système immunitaire, conduisent à la production de radicaux libresLa fasciite nécrosante est une urgence médicochirurgicale dont l'évolution rapide est parfois fatale. Wikipédia
------------------------------------- 
Il existe 13 laboratoires de niveau BSL-4 aux Etats-Unis (c’est-à-dire des laboratoires d’armes biologiques), et ceci sans parler des Laboratoires d’armes chimiques, et des laboratoires et des arsenaux nucléaires et de radiations.

Wuhan, comme l’Arabie Saoudite et la Floride, comme je l’ai mentionné précédemment, sont essentiellement des accidents. L’Anthrax à l’époque Bush-Cheney était un coup monté. Ce sont tous des crimes de guerre génocidaires.

Quand est-ce que cela va s’arrêter ? Nous en avons eu assez
Attention : à tous les soldats numériques patriotes de tendre la main à tous les journalistes d’investigation et aux chercheurs indépendants


En tant qu’habitants de tous les pays du monde, nous ne pouvons plus faire confiance à des services administratifs qui prétendent protéger nos enfants. Nous devons protéger les futurs lanceurs d’alerte afin qu’ils puissent nous aider à rétablir la justice.


Lanceurs d’alerte, nous le peuple, vous appelons à vous connecter à :

Pour plus d’informations : https://gates-connecting-dots.blogspot.com/

Où va l’un, nous allons tous

Que Dieu vous bénisse tous

Agatha Christie 2Q

PS. Enfin et surtout
Envois et traduction Patrick T.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire