mardi 4 février 2020

04/02 - LA NOUVELLE FORCE SPATIALE AMÉRICAINE ! 
LA FORCE SPATIALE RECRUTE UN COMMANDANT 
DES OPÉRATIONS SPÉCIALES POUR DIRIGER 
LES COMMANDOS SPATIAUX AVEC DES VAISSEAUX ANTI-GRAVITÉ ! 

Général de brigade Michael Conley
L’armée de l’espace des États-Unis vient de recruter et de promouvoir le commandant de la 1ère escadre d’opérations spéciales de l’armée de l’air qui avait dirigé des opérations secrètes dans le monde et dans l’espace. Cela ouvre la voie au transfert à l’armée de l’espace de véhicules anti-gravité qui ont été secrètement déployés à partir de certaines bases de l’armée de l’air et à la modification du nom de nombreux “commandos aériens” en “commandos spatiaux”.

Le colonel Michael Conley, qui dirigeait la première escadre d’opérations spéciales de l’armée de l’air, a été promu au grade de général de brigade dans sa nouvelle affectation en tant que second responsable du commandement des opérations spatiales qui constitue actuellement le gros de la force spatiale nouvellement créée avec près de 16.000 personnes.
Le personnel est réparti sur cinq bases de l’armée de l’air – Vandenberg, Peterson, Patrick, Schriever et Buckley – qui, selon le chef de l’armée de l’air, le général Jay Raymond, seront bientôt rebaptisées bases spatiales.

Lors de sa précédente affectation au Commandement des opérations spéciales des forces aériennes (AFSOC), en tant que chef de l’une des huit escadres d’opérations spéciales de l’armée de l’air, Conley dirigeait le personnel secret connu sous le nom de “Commandos aériens”, que le site web de l’AFSOC décrit comme suit
Nous sommes les commandos aériens de l’Amérique. Nous sommes des commandos aériens, des professionnels discrets, des aviateurs personnellement engagés dans notre métier. En tant que composante aérienne du Commandement des opérations spéciales des États-Unis, nous sommes capables et prêts à mener des opérations spéciales à tout moment et en tout lieu. Nous sommes des professionnels disciplinés qui se consacrent à l’amélioration continue. Innovants et adaptables, notre formation rigoureuse et réaliste nous aide à gérer l’incertitude et à atténuer les risques. En nous entraînant plus intelligemment et plus durement que les autres, nous définissons nos limites, et apprenons quand et où les repousser. Par nature conjoints, nous construisons notre crédibilité grâce à des relations habituelles qui nous soutiennent dans le combat. Nous croyons qu’une seule personne fait la différence. Et comme l’exige notre héritage de commando aérien, nous restons culturellement liés à la réalisation de la mission, ou à la recherche d’un moyen là où il n’en existe pas.

Conley a dirigé la 1ère escadre d’opérations spéciales, de 2018 à 2020 à Hurlburt Field, en Floride. C’est sous sa direction qu’un certain nombre de véhicules anti-gravité de forme triangulaire et rectangulaire ont été photographiés près de la base aérienne de MacDill, siège du commandement des opérations spéciales du Pentagone. Le photographe, qui utilise le pseudonyme JP et qui sert actuellement dans l’armée américaine, dit avoir été emmené à bord de plusieurs de ces véhicules, qu’il a photographiés à plusieurs reprises avec l’encouragement actif du personnel secret de l’armée de l’air.


JP a vu des membres du personnel à bord d’un véhicule anti-gravité de forme rectangulaire qui portaient des écussons des opérations spéciales de l’armée de l’air. Les mêmes écussons sont portés par l’escadre des opérations spéciales dirigée par Conley à Hurlburt Field, qui a travaillé en étroite collaboration avec le commandement des opérations spéciales de MacDill lors d’opérations secrètes dans le monde entier et dans l’espace. Cela soulève la possibilité que Conley ait été impliqué dans la décision d’autoriser JP à photographier les véhicules anti-gravité pilotés par les commandos de l’armée de l’air qui volent près de la base de MacDill. Si c’est le cas, alors Conley a participé activement à l’initiative de divulgation secrète de l’USAF pour révéler au grand public son arsenal de véhicules anti-gravité, que j’ai décrit en détail dans le livre, US Air Force Secret Space Program (2019). Cette possibilité donne une signification supplémentaire à la nomination et à la promotion de Conley au sein de la Space Force, et renforce les affirmations selon lesquelles la Space Force a été créée dans l’intention de révéler le Programme Spatial Secret (SSP) de l’armée de l’air. Indépendamment de la question de savoir si Conley faisait partie d’une initiative de l’Armée de l’air visant à acclimater publiquement le public à son programme spatial secret en 2018, son nouveau poste de commandant adjoint du “Commandement des opérations spatiales” de l’Armée de l’air signifie qu’il est chargé de transférer les opérations aérospatiales secrètes pertinentes de l’Armée de l’air à l’Armée de l’espace.
Le général Conley va maintenant superviser la réaffectation des “Commandos aériens” aux “Commandos spatiaux”, et transférer à la Force spatiale les moyens spatiaux secrets utilisés par la “1ère escadre d’opérations spéciales” de l’Armée de l’air – dont certains ont été photographiés en 2017-2018 près de la base aérienne de MacDill. Alors que la Force spatiale continue de se développer avec l’acquisition de personnel et de ressources, on s’attend à ce que les structures bureaucratiques qui soutenaient la SSP de l’Armée de l’air soient de plus en plus transparentes lors de son transfert à la Force spatiale.

Le Général Conley et le passage des “commandos aériens” aux “commandos spatiaux” n’est qu’une étape d’un processus de transition, qui vise en fin de compte à ce que les technologies vieilles de plusieurs décennies déployées par la SSP de l’USAF soient déclassifiées comme des acquisitions récentes par la nouvelle Force spatiale. Ce processus permettra simultanément d’inspirer le public américain avec les impressionnantes technologies déployées par la Force spatiale, de stimuler l’intérêt du recrutement pour le nouveau service militaire, tout en détournant l’attention des questions troublantes sur les raisons pour lesquelles ces technologies n’ont pas été déclassifiées des décennies plus tôt.
© Michael E. Salla, Ph.D.
-------------------------------------------------------------
Quelques anciens articles :
10/07/2019 - Trump et le Congrès présentent des informations sur les observations d’ovnis par des pilotes de la marine américaine. Le lien entre la force spatiale et la divulgation.

02/01/2019 - Trump vire Mattis du Pentagone pour le remplacer par le principal expert mondial des ovni nazis. 

24/07/2018 - La plupart des ovnis en métal proviennent de la Terre. La volonté de créer une force spatiale américaine.

15/06/2018 - Trump. Son avion visé par un missile de la Cabale. 

29/12/2017 - L'ordre exécutif de Trump cible l'état profond ("deep state") et ouvre la porte à la divulgation complète. Les mystères ovni de l'Antarctique.

28/03/2017 - Antarctique des officiels de l’US Air Force enquêtent
sur les révélations de l’existence d’un programme spatial secret de la marine.

27/06 -/2015 - Visite d’une colonie de Mars par Corey Goode.
et nombreux article concernant les péripéties de Corey Goode en 20 ans de programme spatial secret.
Voir les livres de Mickarl Salla

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire