mercredi 22 janvier 2020

+22/01 - QUI EST TAHA BOUHAFS LE JOURNALISTE 
QUI ÉTAIT AU THÉÂTRE DERRIÈRE MACRON ? 
C'EST LUI QUI A FILMÉ BENALLA 
EN TRAIN DE TABASSER DES MANIFESTANTS. 




Merci, encore une fois à Macron, qui a permis de faire connaitre ce journaliste et son histoire à un plus grand nombre.
Taha Bouhafs, né le 29 avril 1997 à Aïn Beïda en Algérie, est un journaliste et un militant antiraciste franco-algérien. Il participe à différents mouvements protestataires à partir de 2016, notamment en tant que militant au sein du comité Adama.
Taha Bouhafs : "Le secrétaire du syndicat Alliance a plus de pouvoir que le gouvernement"

“Taha Bouhafs prend des risques que d’autres ne prennent plus”, estime son avocat

Alors que le président Emmanuel Macron assistait à un spectacle aux Bouffes du Nord, à Paris, des manifestants se sont introduits dans le théâtre. Taha Bouhafs, le journaliste de “Là-bas si j’y suis”, avait indiqué sur Twitter que le chef de l’État y était présent. Il a été placé en garde à vue, raconte son défenseur Arié Alimi
Avocat de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), défenseur de nombreux Gilets jaunes victimes de violences policières, conseil de la famille de Cédric Chouviat, ce livreur mort le 5 janvier à la suite d’un contrôle de police, Arié Alimi défend aussi Taha Bouhafs, le journaliste de "Là-bas si j’y suis". Ce dernier est resté vingt-quatre heures en garde à vue, conséquence des événements qui ont nécessité l'exfiltration express d’Emmanuel Macron du Théâtre des Bouffes du Nord le 17 janvier dernier.
............On lui a saisi son téléphone, puis il a été emmené au commissariat du 5e arrondissement, où il a été placé en garde à vue.
............Fait exceptionnel : La juge d’instruction n’a pas suivi le procureur de la République, puisqu’elle ne l’a pas mis en examen mais placé sous le statut de témoin assisté. Un désaveu cinglant pour l’Élysée et le parquet, devenu aujourd’hui la courroie de transmission de l’exécutif. Mais son téléphone ne lui pas été rendu.
............La suite :
---------------------------------------------------
Taha Bouhafs : « Je ne suis pas plus journaliste militant qu’un journaliste du Point ou de BFMTV »
Le 11 juin dernier, Taha Bouhafs, journaliste à Là-Bas si J’y Suis, a fait l’objet d’une violente interpellation par les forces de l’ordre et maintenu en garde à vue pendant 24 heures alors qu’il couvrait une manifestation de soutien à des travailleurs sans papiers. Poursuivi pour «outrage et rébellion sur une personne dépositaire de l'autorité publique», Taha Bouhafs - dont le téléphone portable a été placé sous scellés, mettant ainsi en cause le secret des sources - est l’invité de #LaMidinale.
----------------------------------------------------
Thierry Guerrier - De quoi l'affaire Taha Bouhafs est-elle le nom ?
----------------------------------------------------
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Après la manifestation improvisée devant le théâtre des Bouffes du Nord où se trouvaient Emmanuel et Brigitte Macron, le journaliste Taha Bouhafs qui s’y trouvait aussi a affirmé dans Quotidien que la police lui avait pris son téléphone car il y a avait à l'intérieur «une vidéo terrible» du couple en train de s'enfuir.

Après la manifestation improvisée devant le théâtre des Bouffes du Nord où se trouvaient Emmanuel et Brigitte Macron, le journaliste Taha Bouhafs qui s’y trouvait aussi a affirmé dans Quotidien que la police lui avait pris son téléphone car il y a avait à l'intérieur «une vidéo terrible» du couple en train de s'enfuir.

Le journaliste Taha Bouhafs est sorti du tribunal
----------------------------------------------------
CHEZ MEDIAPART
Les journalistes indépendants sont visés dans les manifestations, ils sont arrêtés blessés dans des moments calmes lors des manifestations
Taha Bouhafs : «Aujourd’hui on m’empêche de travailler»
Taha Bouhafs, journaliste de 22 ans, a été arrêté et violenté mardi 11 juin alors qu’il couvrait une manifestation de soutien à des travailleurs sans papiers à Alfortville. Il sera jugé pour « outrage et rébellion » en 2020. Il témoigne dans Mediapart Live. Avec Taha Bouhafs, journaliste et Dominique Pradalié du syndicat national des journalistes.
Ne manquez pas le discours de Sibeth, la porte parole du gouverne-ment à la fin




Le Guide de défense du journaliste : comment réagir lorsqu’on est convoqué par la police

De récentes affaires et convocations de journalistes par la police et la justice ont relancé le débat sur la menace qui pèse sur la presse et le secret des sources. « Le Monde » publie des extraits du « Guide de défense du journaliste », publié, avec l’aide de Me Patrice Spinosi, par l’Association de la presse judiciaire (APJ) et le Syndicat national des journalistes (SNJ).
La loi et la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme protègent le secret des sources
--------------------------------
Un conard de journaliste de France Inter qui se prend pour un vrai journaliste et se croit drôle.
C'est facile de se moquer, mais faire du vrai journalisme, ça n'est pas à leur portée. 
Rappelez-vous qu'ils ont ridiculisé le Christ et ironisé sur l'incendie de la Cathédrale Notre Dame. Virez moi ça!!!!!
Rappel :
--------------------------------
Ici un américain compare les contrôles policiers en France avec ceux aux USA
LES GILETS JAUNES SONT DES VEDETTES AUX ÉTATS-UNIS, DANS LE MONDE. UN AMÉRICAIN PARMI LES GJ A PARIS TÉMOIGNE. Du CYANURE dans les LACRYMOS. "LA FRANCE ET UNE PRISON A CIEL OUVERT."
------------------------------
Benalla se présente désormais comme journaliste pour ridiculiser Taha Bouhafs, un député fait de même


Benalla se présente à la mairie de St Denis, ville chrétienne, là où sont inhumés nos rois. C'est un blasphème!. Il faut pister toutes ces pourritures qui veulent s'emparer de nos mairies, de nos villes.
---------------------------------------------------------------------------
On en parle dans cet article :
* En Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane est un, assassin de journalistes, souvent désigné par ses initiales MBS, né le 31 août 1985 à Riyad, il est le prince héritier et le vice-Premier ministre d'Arabie saoudite depuis le 21 juin 2017. Il aurait été assassiné.
Affaire Khashoggi : Mohamed ben Salman mis en cause dans l'enquête de l'ONU

Voir les dires de Fulford au sujet de MBS dans cet article :

MBS aurait été assassiné puis ressuscité. MOHAMED BEN SALMAN. UN REVENANT. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire