mercredi 22 janvier 2020

22/01 - LA LOI SUR LA VACCINATION S’AVÈRE UN ÉCHEC 
APRÈS QUE DES MILLIERS DE GENS MANIFESTENT 
DANS LE NEW JERSEY. 



Publié le 16/1/2020 par EraOfLight
Des centaines de manifestants se sont déjà rassemblés devant le Parlement du New Jersey pour protester contre le projet de loi de vaccination controversé. 
Une loi qui aurait privé les parents et les enfants de leur droit à un consentement éclairé en leur permettant de refuser les vaccinations obligatoires a échoué ce lundi. Au grand dépit des tyrans qui revendiquent la possession des corps des autres, la loi qui aurait éliminé les objections religieuses aux vaccinations obligatoires n’a pas réussi à passer dans la législature de l’état du New Jersey.
Selon les informations, le projet de loi a été retiré au Sénat avant même le vote parce que les députés savaient qu’ils n’obtiendraient pas les suffrages nécessaires. Les partisans de la loi se sont engagés à représenter le projet mais cela donne à leurs opposants un nouveau délai pour des auditions publiques et pour le processus électoral.

La victoire en faveur de la liberté médicale a été empreinte d’émotions et de tension dramatique alors que des milliers de manifestants en faveur de la liberté se sont rassemblés devant le Parlement de l’état pour protester contre la tentative du gouvernement de les priver de leur droit à un consentement éclairé. 

Naturellement, ceux qui veulent vous priver de votre liberté de choix et de votre souveraineté sur votre propre corps et vous contraindre à recevoir une injection même si cela va à l’encontre de tout ce en quoi vous croyez, étaient furieux. Ils ont même menacé de faire « la guerre ».
« Nous sommes prêts à nous battre pour cela », a déclaré lundi le Président du Sénat du New Jersey, Stephen Sweeney (Démocrate) aux journalistes, selon NJ.com. Nous allons faire passer cette loi. C’est une question de santé publique. C’est pour protéger les gens ».
D’autres qui ne sont pas d’accord avec le fait que le gouvernement contraigne les gens à se soumettre à des actes médicaux contre leur gré, ont manifesté leur désaccord.

Sue Collins, cofondatrice de la Coalition pour le choix de la vaccination du New Jersey, a déclaré à NJ.com qu’il « s’agissait d’une victoire pour la liberté religieuse et la liberté médicale » dans l’état.
« Il y a beaucoup de travail à accomplir pour formuler une législation qui va vraiment améliorer la santé publique », a déclaré Collins. « Ce projet de loi n’aurait pas réussi à y parvenir et nous aurait privés de droits fondamentaux ».

La bataille sur cette loi a commencé l’année dernière lorsque les Etats-Unis ont constaté une augmentation des cas de rougeole dans le pays. Alors que le New Jersey n’enregistrait que 19 cas, l’épicentre était juste au nord de leur état. Plus de 70 pour cent des 1 282 cas du pays se sont produits, selon le Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC) dans le comté de Rockland et à New York, dans l’état de New York.

Dans 61 pour cent des cas, les patients ont été hospitalisés avec des complications, y compris la pneumonie et l’encéphalite, selon le CDC. Il n’y a pas eu de morts.
Depuis le début de 2019, le Projet Libre Pensée a publié des articles sur l’hystérie associée à l’éruption des cas de rougeole et la perte de libertés subséquente et sur les violences policières qui en ont résulté. Nous avons vu des enfants interdits dans les espaces publics, des vaccinations obligatoires faites sous la contrainte de la police, et une pression exercée en faveur des vaccins dans les grands médias de masse, telle que nous n’en avions jamais vue auparavant.

En mai, la vaccination obligatoire a été portée à un nouveau niveau, lorsque le Washington Post a publié un article appelant à l’arrestation de ceux qui ont choisi de ne pas se faire vacciner. En août, nous avons informé du résultat inévitable de ladite hystérie qui s’est traduite par d’énormes profits pour l’industrie pharmaceutique et la perte de liberté.

Le géant pharmaceutique Merck a déclaré que la demande pour les vaccins contre la rougeole a explosé à la suite de « l’éruption » qui a contribué à augmenter les ventes du second trimestre. Le Directeur Commercial de Merck, Frank Clyburn a même mentionné spécifiquement la couverture médiatique dont ils ont bénéficié.
« Il y a eu des achats dans le secteur privé aux Etats-Unis sur la base des éruptions de cas de rougeole que vous avez lues dans les journaux », a déclaré Clyburn lors d’une conférence téléphonique avec des investisseurs à la suite de la publication des résultats trimestriels.
« Et nous pensons que nous allons continuer à constater une croissance des ventes de nos vaccins pédiatriques ».

L’échec de ce projet de loi dans le New Jersey est une grande victoire à une époque où il y a très peu d’avancées en faveur de la liberté médicale.
Pour nous répéter une fois de plus, personne ici n’est en faveur d’une information « antivaccins ». TFTP remet simplement en question la politique du gouvernement de contraindre les citoyens à des actes médicaux sans leur consentement et d’exiger des amendes et des arrestations contre ceux qui les refusent.
Si vous accordez de la valeur à la liberté, vous devriez également vous élever contre le fait de contraindre quelqu’un à se faire injecter quelque chose dont il ne veut pas. La seule autre option est la tyrannie.

Depuis le début de l’année, le FTP a communiqué sur l’hystérie associée à l’éruption de cas de rougeole et à la perte de liberté subséquente et …

Un discours de Robert F. Kennedy Jr., souligne le fait que la loi sur les vaccins SB267 est un exemple de tyrannie médicale. Par exemple, pourquoi …
Traduction de Patrick T.
----------------------------------------------

ROBERT KENNEDY JR : LE GOUVERNEMENT DISSIMULE LES DÉCÈS DUS AUX VACCINS.

VACCINS ET AUTISME PAR ROBERT KENNEDY JUNIOR -UN HOLOCAUSTE !

TRUMP ET LES VACCINS. TERRIBLES AVEUX SUR LES VACCINS PAR DONALD TRUMP, EINSTEIN ET AUTRES.

USA : LES VACCINS DÉCLARÉS FRAUDULEUX ! LE GOUVERNEMENT DES ÉTATS-UNIS PERD UN PROCÈS HISTORIQUE SUR LES VACCINATIONS FORCÉES !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire