mardi 21 janvier 2020

21/01 - ACTE 62 SAMEDI: UNE NASSE MOBILE. 
VIOLENCES POLICIÈRES, LA TRÊVE EST FINIE. 

C’est l’histoire d’une manifestation qui aurait pu être sans histoires. Mais la préfecture de police en a décidé autrement. Ceinturé par un cordon hermétique de policiers et de gendarmes, l’acte 62 des gilets jaune à Paris, s’est transformé en nasse mobile. Et ce, dès le départ de la porte de Champerret. Le procédé n’est pas nouveau. Mais ce samedi, la préfecture avait mis le paquet, côté effectifs. Sans doute le contexte de la mobilisation contre la réforme des retraites n’y est pas étranger. Si bien que le défilé avait davantage l’allure d’un convoi de prisonniers que d’une manifestation. Ce sont les Forces de l’ordre qui donnaient le rythme de la marche. Ce sont encore elles qui décidaient des arrêts. Provoquant à chaque fois une dangereuse compression des premiers rangs des manifestants par ceux qui les suivaient. Les gilets jaunes ne sont parvenus à s’échapper qu’à leur troisième tentative, gare de Lyon. Non sans essuyer coups de matraques et tirs de lacrymogènes. Un constat qui pose une nouvelle la question du délitement des libertés démocratiques en France. Deux jours plus tôt, le 16 janvier, la manifestation intersyndicale avait pu se dérouler sans incident. On était au lendemain du mea culpa médiatique du président et du Premier ministre sur les violences policières. Il n’aura pas fallu longtemps pour que les mauvaises habitudes reviennent.
------------------------------------------------
La tension monte. RÉVOLUTION revient de plus en plus souvent dans les cris des manifestants.
Quartier Jaune – « Une journée en Macronie »
 « Une journée en Macronie » : notre reporter @Fly Rider Nicolle Maxime revient pour QG sur la manifestation parisienne 18 janvier, émaillée par des violences policières désormais mondialement partagées.
https://www.youtube.com/watch?v=CihGwgoZDsY
Notre site est désormais en ligne! Soutenez-nous dès maintenant en vous abonnant sans engagement à partir de 5 euros, ici:
------------------------------------------------
Nouvelle manifestation contre Macron, en marge de «Choose France» à Versailles
------------------------------------------------
L'épouse du livreur décédé Cédric Chouviat témoigne : "Ces policiers m'ont menti"
https://www.youtube.com/watch?v=WGwK7V0jzpc

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire