lundi 20 janvier 2020

20/01 - LES MANIFESTANTS SERAIENT DES TERRORISTES. 
ET LES POLICIERS NE SERAIENT-ILS PAS DES COLLABOS. 


Radicalisation des manifestants titrent les merdias afin de justifier la conduite des policiers. Non les manifestants de sont pas des terroristes et si cet homme arrêté après avoir été tabassé à terre par un "policier" a craché du sang parait-il au visage de ce pauvre homme c'est qu'il avait du sang dans la bouche après son tabassage. Les merdias ne se lassent pas de sortir des conneries.

Castaner à dit que ça n'était pas gentil de faire un croche pieds aux manifestant et voilà qu'ils nous tabassent et nous gazent lors de la manif qui suit. Ils nous narguent ou ils ont perdu le sens des réalités?
La vidéo de trop ? Comment le croche-pied d'un policier a choqué... jusqu'au gouvernement
Jeudi 9 janvier, le vidéaste Djemadine a filmé à Toulouse, en marge d'une manifestation, un policier faisant un croche-pied à une manifestante. Diffusée le soi-même sur les réseaux sociaux, la vidéo a été largement relayée, jusqu'à faire réagir le président de la République au sujet des violences policières, ainsi que le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur. Pour André Gunthert, maître de conférences en histoire visuelle à l'EHESS, la viralité de cette vidéo s'explique notamment par son caractère « bénin ».
Ils nous disent encore que l'enquête est en cours. Ils pensent encore nous tromper. Il n'y a jamais de sanctions.
------------------------------
Ça va être l'escalade
Une enquête ouverte après la diffusion d'une vidéo montrant un manifestant au sol frappé par un policier
Une scène montrant un policier en train de frapper un manifestant menotté et au visage ensanglanté, malgré les appels à l'exemplarité lancé par l'exécutif, fait polémique. Selon la police, l'homme au sol n'a jamais répondu aux injonctions des forces de l'ordre, et il aurait craché du sang au visage d'un des policiers.

Trois policiers portent plainte contre le manifestant frappé au sol à Paris
Selon le porte-parole du syndicat Alliance, le manifestant aurait craché du sang au visage du policier en lui disant : «J’ai le sida, tu vas crever.»
Une invention afin d'innocenter ce policier ?
--------------------------------------
Ce même syndicat Alliance avait plus que maltraité des Gilet Jaunes et des journalistes lors de leur grande manifestation. On ne peut pas toujours tendre l'autre joue.

Octobre 2018 - MANIF DES POLICIERS, ET HARCÈLEMENT DES JOURNALISTES
Ils ont osé venir se plaindre, nous narguer, nous nasser!!!!!
Avec du recul, au vu de ce qui s'est passé samedi, il est pénible de revoir ces images.
Ici Eric Drouet, pas du tout agressif contrairement à la réputation qui lui a été faite par les merdias, sera arrêté sur ordre du syndicat par le responsable de la gendarmerie, sans aucune raison valable. On arrête normalement les personnes qui ont commis un délie. Un policier m'a avoué avoir peur de se faire agresser lors de la manif, peur qu'on lui jette de l'acide à la figure

Ici la manifestation des policiers derrière le syndicat Alliance. Ils ont demandé au chef de la gendarmerie d'arrêter le journaliste Gaspard Glanz et de nasser les GJ. Nous sommes restés 2 h dans des nasses entourés de gendarmes, certes sympathiques, bien que l'un d'entre eux ait poussé une GJ qui a eu le nez cassé.
Le cortège des policiers est passé devant nous. Pas mal d'entre eux se moquaient de nous en sifflant. On leur avait distribué un sifflet en plastique. Nous avons été relâchés une fois le défilé passé et Il nous a été demandé de ne pas rejoindre la manif.
Les personnes se trouvant devant le défilé au départ ont été nassés.

 03/10/2018 - POLICE. «MARCHE DE LA COLÈRE». DES MILLIERS DE POLICIERS MANIFESTENT À PARIS. Des policiers osent sortir du rang et dénoncer.
https://vol370.blogspot.com/2019/10/0310-police.html?m=0

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire