dimanche 19 janvier 2020

19/01 - GJ ACTE 62. LA BOUCHERIE À CIEL OUVERT. 
QUAND LA POLICE SE DÉFOULE.

Un gamin qui se croit dans un jeu vidéo et qui peut se défouler
en toute impunité avec prie et promotion en récompense.

ENCERCLÉS PAR LA POLICE ET NOYÉS SOUS LES GAZS
Par TARANIS NEWS
Nous assistons ici à la jonction de 2 manifestations et à la panique des forces de l'ordre qui attaquent. Ils ont peur des personnes habillées en noir. Et ils s'attaquent à ceux habillés en jaune…..

Au plus terrible des gazages il est impossible et inutile de filmer. https://www.youtube.com/watch?v=BCj6EO1_1vo

CE JOURNALISTE EST EMBARQUÉ GARE DU NORD POUR UNE "FICHE J" ACTE 19 des GILETS JAUNES
https://www.youtube.com/watch?v=4DviXEwZinI
-------------------------------------------------------
Des GJ sont venus de toute la France.
A voir le nombre de "policiers" au départ de la manif et tous les antifas dans nos rangs, nous savions que nous allions danser, mais ça n'est pas une raison pour baisser les bras, nous faisons de belles rencontres et il se passe de merveilleux échanges à chaque manifestation qui fait que nous sommes de plus en plus forts, de plus en plus soudés et informés. L'union fait la force et la connaissance fera de nous des Hommes Libres.
Ils étaient nombreux être venus de Valenciennes, ville où habite Manu qui a eu l'œil crevé pour l'anniversaire des GJ sur la Place d'Italie.
“Je préfère mourir debout que de survivre à genoux” Manu qui a perdu son œil le 16/11/19
https://www.youtube.com/watch?v=UTIZlgvO5dU
 ------------------------------------
Un discours plein de bon sens
Nous avons retrouvé Anthony, le Gilet jaune pacifiste à genoux dans les gaz lacrymogènes
 ------------------------------------
De plus en plus de travailleurs rejoignent les GJ. Des actes de rebellions se multiplient. L'élite tremble et ses forces de police se déchaînent contre les manifestants.
Les GJ ne manifestaient pas que pour le prix de l'essence et les nouveaux venus ne manifestant pas que pour les retraites, les médias nous mentent une fois de plus.
Anasse Kazib : « Il faut voir plus loin que cette réforme des retraites »
Suite à la manifestation Générale du samedi 11 janvier
Réaction Anasse kazib après la lettre d’Édouard Philippe
https://www.youtube.com/watch?v=FYRUnBELCH4

Les merdias nous disent que la police est fatiguée. Un excuse pour leur comportement? Sibeth Ndiaye* aui porte bien son nom dit que si à chaque fois qu'un million de manifestants étaient dans la rue on devait les écouter que même le mariage pour tous si cher à son cœur ne serait pas passé.
*Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement était l’invitée de BFM politique ce dimanche. Sur les violences dans les manifestations, elle déclare qu'elle "estime qu'il a une forme de dérive de la part de groupuscules minoritaires".
Les blackBlock ne sont pas des manifestants, Madame
https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/sibeth-ndiaye-estime-qu-il-a-une-forme-de-derive-de-la-part-de-groupuscules-minoritaires-dans-les-manifestions-1216037.html
-----------------------------------------------
Nous ne lâcherons pas, même s'ils s’obstinent sur nous. D'où viendra notre délivrance, nul ne le sait, mais il ne va plus tarder.
Il y a tellement de convivialité dans ces défilés de manifestants et nous sommes tellement conscient de l'importance de ce que nous faisons, du noble but que nous poursuivons, qu'une fois que nous avons mis les pieds parmi ces manifestants il est impossible de renoncer à se joindre à leurs actions ou d'en initier de nouvelles. Nous avons retrouvé NOS FRÈRES dans le combat et bientôt dans le Victoire.

Recette du cacatov très économique et écolo qui nous vient du Venezuela
Hier en fin de parcours, des forces de l'ordre ont une fois de plus coupé la manifestation afin d'isoler un groupe de manifestant afin de les enfermer dans une grande nasses en face de la Gare de Lyon. Des policiers ont fermé TOUS les accès et une équipe s'est chargé d'envoyer des bombes lacrymogène sur les manifestants, pour une fois j'avais décidé de rester au cour de l'action. Ont ne vois plus rien, les yeux brulent, on suffoque, on n'arrive même plus à ouvrir les yeux et quand on essaie et qu'on croit voir un peu autour de soi d'autres bombes vous tombent dessus. J'ai attrapé l'épaule d'un manifestant qui devait avoir un masque puisqu'il est allé en dehors de la zone de gazage, là un street médic m'a fermement emmené et m'a mis du Maloox* dans les yeux et dans la bouche, sur tout le visage avant d'aller secourir les autres manifestants. J'ai fait le tour de tous les barrages. Les policiers comme toujours me disaient d'aller à l'autre sortie, que je pourrais passer. Des policiers qui manifestant avec nous ont fait le début le constat sur les champs Élysées que le préfet donne l'ordre de boucler toutes les issues. Ces policiers ne sont pas conscients, bien que ne s'en prenant pas à nous directement, sont des collabos qui permettent à des policiers de la BAC, voltigeurs, EUROGENDFOR et autre de nous brutaliser.
Je leur ai supplié de me laisser passer.
Je discute avec des policiers qui ne savent rien de ce qui se passe dans les manifestations. Ils voient juste l'endroit où ils se trouvent et leur journée finie, la grande majorité n'ont certainement pas envie de se plonger dans les images des réseaux sociaux.

Hies en fin de manif près de la Gare de Lyon, nous ne pouvons quitter la manif. Après les médias disent que nous avons été gazés parce que nous refusons de quitter la manif comme cela a été le cas lors de la grande manifestation des pompiers :
Quand ces pompiers vont-ils, avec l'aide de l'armée, aller arrêter ce gouvernement, ce nœud de vipères?

Hier il y avait beaucoup de personnes habillées en noir comme la plupart des gens maintenant et portant des masques si bien qu'il était difficile de les distinguer des antifas, des BlackBlock, des policiers habillés en casseurs et autres idiots utiles ou complices de nos voyous placé à la tête de l'état.
Tout le monde pourrait porter le Gilet Jaune, mais là aussi nous avons vu des casseurs enfiler le Gilet Jaune pour commettre leurs méfaits comme nous avons vu des policiers se déguiser en casseurs, pris la main dans le sac et filmés sur la Place d'Italie lors de l'anniversaire des Gilets Jaunes, nassés durant 7 heures sur la Place au milieu de matériel de travaux placé là volontairement. Une énorme nasse, cadeau du préfet Lallemand pour leur anniversaire. Il a annulé la manif alors que les GJ étaient déjà sur la place. Des policiers déguisés en casseur ont brûlé des vitrines, mis le feu à des poubelles pour que Lallement transforme une manif déclarée en champ de guerre.*

Vous tes les putes à Macron, en 2022, vous serez les putes à Le Pen ?
Interpellations en séries après une charge des forces de l'ordre

Ils sont venus de toute la France. Beaucoup de Valenciennes, des Mariannes de Lille….Les casseurs sont parmi nous dès le départ et énormément de forces de police, pas pour nous protéger.
-------------------------------------------------------
Les médias nous cachent la popularité des GJ et l'impopularité de Macron. Les étudiants sont avec nous depuis le début, ils ne sont juste pas assez présents, occupés à se rentrer dans la tête des choses fausses ou sans importance pour leur vie future. On nous occupe pour nous empêcher de nous rebeller.

Macron n'est pas le bienvenu dans sa ville
À Amiens, une chercheuse interpelle Macron sur la précarité des doctorants
Macron fait des promesses, comme d'hab
https://www.youtube.com/watch?v=3id5o5ZjKMk
------------------------------------------------------------
*GJ - ACTE 53 ET DRÔLE D'ANNIVERSAIRE des GJ. LE PRÉFET AUTORISE LES MANIFESTATIONS ET LES ANNULE À L'HEURE DU DÉPART, S'AUTORISANT AINSI À GAZER LES MANIFESTANTS ET À LES NASSER IL A PIÉGÉ LES MANIFESTANT SUR LA PLACE D'ITALIE EN TRAVAUX. RT FRANCE DÉNONCE.

30/11/2019 - DES POLICIERS DÉGUISÉ EN BLACK BLOC CASSEURS !
UN POLICIER AFFIRME AVOIR VU UN COLLÈGUE DÉGUISÉ EN BLACK BLOC EN TRAIN DE CASSER UNE VITRINE PENDANT UNE MANIF DES GILETS JAUNES !

GJ - LES BLACK-BLOCS ET LES 3 CATÉGORIES D'AUTRES HOMMES EN NOIR DANS LES MANIFS. Ces rixes organisées. Le film "les misérables", Incontournable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire