samedi 18 janvier 2020

18/01 - LES GUIGNOLS DE FRANCE INTER 
EN ROUE LIBRE. 



Rappel. Les 2 chansons :
IGNOBLE BLASPHÈME CONTRE LE CHRIST SUR FRANCE INTER. RÉAGISSONS !
---------------------------------------
Réactions au sujet de la chanson blasphématoire au sujet de Jésus et de la Cathédrale Notre Dame de Paris par BD Voltaire :
https://www.youtube.com/watch?v=VeJwMFv7sbg
---------------------------------------

COMMUNIQUÉ OFFICIEL DU CNT - concernant FRANCE INTER
NOUS, FRANÇAIS, d'une France culturellement Chrétienne, représentée par de multiples références catholiques, ne pouvons admettre qu'un tel blasphème, répercuté par une chaîne nationale, insultant des millions de Français vivant dans ce pays profondément empreint des valeurs morales issues de l'enseignement de Jésus, reste impuni !
Ces valeurs morales et culturelles baignent la France dans laquelle nous vivons, et que nous soyons chrétiens, juifs, musulmans, agnostiques, athées ou autre, ces valeurs sont avant tout celles de "l'être suprême" que nous nous sommes tous engagés à respecter depuis la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, quelles que soient nos convictions personnelles respectives. Valeurs qui ont façonné cet "art de vivre" autrefois réputé dans le monde entier.
Cette valeur profonde, désignée comme "sacrée et imprescriptible" dans cette déclaration par l'article 5 qui, en première partie garantit "que nul ne peut être inquiété pour ses opinions religieuses", et en seconde partie "pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public", oblige à considérer que la chaîne "France Inter" affirme une position religieuse, qui reste à déterminer, en blasphémant gravement et directement contre la principale religion de France, injuriant de façon insupportable des millions de Français ; et, indirectement, injuriant toute la France de toutes les religions par un blasphème portant atteinte à l'identité nationale.
Si les dirigeants et animateurs de cette chaîne n'étaient pas immédiatement suspendus, nous, Français de toutes religions, serions dans l'obligation de considérer l'inaction de la justice comme une menace envers notre droit à la liberté religieuse, car toutes les autres religions et positions religieuses pourraient donc être l'objet demain de blasphèmes similaires !
En vertu de cet article 5, il est évident que la Chaîne "France Inter" a très gravement troublé l'ordre public et, qu'en sus de la suspension des responsables directs, elle doit être traduite devant les tribunaux pour être condamnée conformément à la juste loi.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire