mercredi 15 janvier 2020

+++15/01 - IGNOBLE BLASPHÈME CONTRE LE CHRIST 
SUR FRANCE INTER. 
RÉAGISSONS ! 



La France est un pays chrétien. Ils nous ont fait oublier nos valeurs afin de nous anéantir. Nous devons réagir en masse. Sans l'Amour, nous ne sommes rien.
Une des valeurs que nous avions "Ne fais jamais à l'autre ce que tu ne voudrais pas que l'on te fasse". Facile!

Un ignoble blasphème public a été commis contre Notre-Seigneur Jésus-Christ et ne peut rester sans réaction.
Le vendredi 10 janvier, sur les ondes de la radio France Inter, une « chanson » ordurière intitulée « Jésus est pédé » a été diffusée, entonnée par le soi-disant « humoriste » Frédéric Fromet.
Pour que chacun mesure la gravité du blasphème, voici quelques extraits de ce qui a été diffusé par une radio du service public.
« Jésus est pédé, membre de la LGBT… du haut de la croix pourquoi ne pas l’avoir encu** »
« Jésus de Nazareth était en vérité, Jésus du quartier du Marais ».
« Jésus est pédé, il n’y a pas que l’hostie qu’il faut sucer ».
« Cette manif’ qu’on appelle la cène fut la première gay pride »
« Jésus est pédé, chante Boutin et de Villiers »
« Jésus est pédé, à tous les homophobes » – comprendre à “tous les chrétiens”.

Une honte ! Et ces crétins de journaleux qui rient !!!!

Le droit aux blasphème ? Et aussi à la connerie ? Il faut fermer ces merdias. 
La France lest devenu le pays du non respect par la faute de ces merdias.

Ci-dessous, la bande de crétins en question qui, normalement, devraient être virés et le chanteur condamné à une très forte amande et interdiction de récidiver et forcé de faire des excuses sur cette même radio mise sous surveillance.




Ce « chanteur-humoriste » Frédéric Fromet n’en est pas à sa première provocation foncièrement antichrétienne. Il s’était déjà illustré sur cette même radio France Inter en chantant “elle a cramé la cathédrale” – aux paroles également ignobles – quelques jours seulement après l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris.
INCROYABLE !!! Cela n'est possible qu'en France. En plus il chante faux. Il n'y a plus aucune valeur en France. On touche le fond !!!!

Le blasphème public diffusé par France Inter vendredi dernier a entraîné l’hilarité des animateurs présents sur la plateau radio.
Il est bien évident qu’il serait inconcevable que France Inter diffuse une chanson qui se moquerait de façon équivalente du judaïsme ou de l’islam. Sous couvert d’humour, c’est le christianisme qu’ils haïssent publiquement.

CIVITAS appelle tous les catholiques a réagir massivement. Non pas par une pétition mais en protestant directement auprès de France Inter. Nous devons exiger des excuses publiques et des sanctions à l’égard des responsables récidivistes d’actes antichrétiens.
Par mail : presidence@radiofrance.com
Par téléphone : 01.45.24.70.00 / 01.56.40.22.22
Par courrier postal : Maison de la Radio – France Inter, 116 avenue du Président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16

Notre silence serait impardonnable. L’antichristianisme qui sévit en ce moment ne se résume ni à des paroles ni à des dessins immondes. Il se traduit aussi, en France, par de très nombreuses profanations de lieux de culte et même parfois des tentatives d’incendie de lieux de culte.
Cela doit cesser !
Alain Escada,
président de CIVITAS
--------------------------------------------
En 1980, les programmes télé ont changé, nous sommes passés de la petite maison dans la prairie à Goldorak et ensuite, c'est allé en empirant.
Messieurs Dames les journaleux, faites attention, la coupe est pleine, le Bon Peuple pourrait se fâcher.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire