vendredi 3 janvier 2020

03/01 - UNE FINITION LISSE PREND DU TEMPS

 

Si vous vous posez des questions. Un homme sur Operation Disclosure partage ses interrogations :
Il me semble me souvenir d'un message récent où le président Trump a déclaré que la libération de l'État profond était un fait accompli - c'est-à-dire qu'il ne dépendait plus d'un événement ou d'un résultat particulier.
En 4ème dimension, nous combattons, en 4ème nous savons que nous allons gagner, en 5ème nous avons gagné. Sachant que nous pouvons naviguer de l'une à l'autre combattre en 4ème et aussi être heureux d'avoir gagné.
Si vous regardez d'autres commentateurs (comme Kabamur) sur Twitter, ils confirment ouvertement que les tweets présidentiels faisant référence à certains porte-parole comme des marionnettes, etc. nous font savoir qu'il est au courant de la situation des clones, c'est-à-dire que certaines personnes aux yeux du public ne sont pas les vrais. Alors, où en sommes-nous...

Quiconque lit ceci est très probablement aussi familier avec le scandale de la FISA ainsi que de nombreux autres actuellement consultables dans le domaine public. À tel point qu'il est assez difficile d'imaginer quelqu'un pour qui les détails de ces sujets pourraient en quelque sorte une révélation incroyable. A moins de regarder CNN ou BFMTV.
Mais de telles personnes existent en ce moment et naturellement sont très encouragées de constater qu'elles sont loin d'être seules, et demain apportera encore plus tandis que la lente ondulation de la conscience continue de croître et fait son merveilleux travail vers une vérité qui a peu ou pas d'intérêt pour ceux payés pour le discréditer et ne promet aucune alarme et aucune grande surprise lorsque l'inévitable se produit. Oui, nous pouvons être sûrs que nous travaillons quotidiennement vers une transparence et une responsabilité totales, mais ma propre épée commence à se détendre dans ma main avec le sentiment que la partie difficile et dramatique du combat est terminée.

Je suppose que l'Alliance n'est en aucune façon entravée par quoi que ce soit qui se passe dans l'arène politique, comme le retard des articles de destitution soumis au Sénat - en fait, je dirais qu'il y a une petite possibilité que de tels «retards» peuvent avoir été sinon manipulé pour faire partie du processus qui sera alors certainement bien accueilli ... ils servent un but.
Tout est prêt en coulisse, le moment venu, le rideau se lévera.
Lorsque la bataille sera si bien gagnée que l'Alliance pourra renvoyer les clones, il est clair que l'ordre du jour aura changé. Un processus d'éveil progressif et implacable continue de telle sorte que l'élastique tendu du suspense commencera à éjecter certaines personnes hors du service public dans les tribunaux, avec une transition aussi transparente que possible.

Bien sûr, Q nous enjoint de "combattre" mais je ne pense pas que ce "combat" soit parce que toute sécurité nationale réelle est en danger dans le sens où les ennemis et les traîtres ont un réel pouvoir d'arrêter un processus qui est en cours et qui se terminera par leur exposition - ou du moins leurs «représentants». Je pense qu'en «combattant» ce qui est encouragé, c'est plus un engagement dramatique de la part des tweeters et blogueurs, etc. pour aider à la fluidité d'un processus désormais inévitable qui, bien sûr, aboutira à un réveil national.

Et tandis que le drame de sentir que chaque nouveau développement pourrait avoir un effet crucial sur le résultat peut souvent être une entreprise meilleure et plus excitante dans une période d'attente inévitable que la complaisance qui se faufile quand on pense qu'il n'y a plus rien de dramatique qui puisse advenir ... Pour l'Alliance, une transition où le maximum de personnes possible l'apprécieront et le travail accompli pour y parvenir sera de toute évidence préférable à une transition où il y a une confusion inutile. Donc, si le temps est sur les côté des vainqueurs, il est raisonnable qu'ils lâcheront pas cet avantage - et pourquoi pas une autre élection de quatre ans ... »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire