lundi 30 décembre 2019

30/12 - UN JOUR APRÈS QUE KEVIN SPACEY 
PUBLIE UNE ÉTRANGE VIDÉO 
INTITULÉE «TUEZ LES AVEC GENTILLESSE» 
UN DE SES PRINCIPAUX ACCUSATEURS 
 POUR AGRESSION SEXUELLE «SE SUICIDE». 

ABACA 714170 012
Le suicide mercredi de l’auteur norvégien Ari Behn, ex-mari de la princesse Märtha Louise de Norvège mais aussi accusateur de Kevin Spacey, met en lumière l’étrange année de l’acteur hollywoodien.*

Un important accusateur de Kevin Spacey est mort par suicide le jour de Noël, selon les médias. Ari Behn, 47 ans, était marié à la princesse norvégienne Martha Louise de 2002 et 2017. Il a accusé M. Spacey de mauvaise conduite sexuelle lors d’une cérémonie de remise du prix Nobel de la paix en 2007.

«C’est avec une grande tristesse dans nos cœurs que je dois annoncer, au nom des plus proches parents d’Ari Behn, qu’il s’est suicidé aujourd’hui», a déclaré Geir Hakonsund, le directeur de Behn, à Norway Today.
La Maison royale de Norvège a également fait une déclaration :
«C’est avec une grande tristesse que la Reine et moi avons reçu la nouvelle du décès d’Ari Behn», a déclaré le Roi dans une déclaration, a rapporté E ! Online.
Sa mort survient un jour après que Spacey ait publié une vidéo sur YouTube, intitulée «KTWK (Tuez les avec gentillesse)». Spacey est vu en train d’alimenter un feu près d’une cheminée et semble avoir le même accent que son personnage Frank Underwood dans «House of Cards» de Netflix.

«Je sais ce que vous pensez. Il peut être sérieux ? Je suis sérieux à mort», dit Spacey dans la vidéo en regardant la caméra, comme si son personnage allait briser le «quatrième mur» et parler aux spectateurs dans «Le château de cartes».
«La prochaine fois que quelqu’un fait quelque chose que vous n’aimez pas, vous pouvez passer à l’attaque, mais vous pouvez aussi retenir votre feu et faire l’inattendu», a déclaré Kevin Spacey. «Vous pouvez les tuer avec gentillesse.»
Comme l’a rapporté la Fox, Spacey n’a jamais répondu à l’allégation d’inconduite de Behn.

Le suicide de Behn a déclenché une vague de réactions dans les médias sociaux, notant des coïncidences très étranges : 
Au sommet la gloire avec son rôle de Franck Underwood dans House of cards, l’acteur chutait après les accusations d’un certain Anthony Rapp – qui révélait que ce dernier lui aurait fait des avances sexuelles inappropriées alors qu’il était encore mineur. Moins d’un an après le témoignage de ce comédien, c’est un masseur qui avait affirmé que la star l’avait embrassé et forcé à toucher son entrejambe lors d’une séance de massage à domicile. Cet accusateur – qui a toujours voulu rester anonyme – est décédé le 11 septembre 2019. Une triste disparition qui a immédiatement entraîné l’arrêt des poursuites contre Kevin Spacey. « Les accusations d’agression sexuelle ne peuvent être prouvées sans la participation de la victime. Par conséquent, l’affaire a été rejetée. », avait annoncé Christina Buckley, substitut du procureur, à la rentrée.
Quelques mois plus tôt, c’est une autre de ses accusatrices qui perdait la vie dans un accident de la route. Linda Culkin – une infirmière qui avait dénoncé les agressions sexuelles qu’aurait commises l’acteur sur ses patients – a été heurtée en mai par une voiture dans le Massachussets.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire