vendredi 27 décembre 2019

+++27/12 - LES GILETS JAUNES SONT DES VEDETTES 
AUX ÉTATS-UNIS, DANS LE MONDE. 
UN AMÉRICAIN PARMI LES GJ A PARIS TÉMOIGNE*. 
Du CYANURE dans les LACRYMOS. 
"LA FRANCE ET UNE PRISON A CIEL OUVERT."



Le Monde nous regarde, ils nous attendaient depuis si longtemps, 
nous, le pays des Droits de l'Homme. 
Ils osent maintenant se rebeller à nouveau et reprennent espoir.
-------------------------------------------
Pensez à signer la PÉTITION faisant suite au PROCÈS de MILAN contre les gouvernants français.


Voyez les dégâts décrits par un Gilet Jaune manifestant aux côtés d'un américain.
Nous sommes prêts à marcher, nous passer de nos transports, les gréviste RATP lutent pour nous tous. Gilets Jaunes et Gréviste ont pratiquement toute la population qui les soutiennent. C'est ce qui les porte. Il faut arrêter ces monstres qui se servent de notre police pour nous exterminer. Ces policiers respirent aussi ces gaz, mais on leur a appris à ne plus réfléchir.

Unissons-nous pour que Noël prochain soit le plus beau qu'aient connu nos enfants.

«Les américains se disent: il y a combien de millions de prisonniers en France ? »
Par un fidèle Gilet Jaune du 13ème arrondissement de Paris. Quartier chinois plein de bonnes énergies que des démons ont voulu détruire en gazant les Gilets Jaunes sur la Place d'Italie pour leur 1er anniversaire qui espérons le sera le dernier. La victoire est proche.
«Quand les américains nous voient nous aligner, ouvrir nos sacs et nous faire fouiller à corps, ils se disent il y a combien de millions de prisonniers en France ? »
Fimé par notre fidèle Rémy de reservoir apps

"C'est comme si on marchait dans une prison à ciel ouvert !" Un américain
C'est aussi devenu un asile à ciel ouvert. sous contrôle mental par les ondes, l’alimentation - Marie
Aux Cotés de Robert venu de l’Utah aux USA, notre Gilet Jaune témoigne des dégâts des lacrymos et de la dictature française
Arrété pour avoir porté un drapeau américain
Il a passé 3 mois en France pour les manifestations des Gilets Jaunes et est revenu pour l'anniversaire, pour être gazé Place d'Italie avec eux et témoigner dans son pays. Lors du plus terrible des actes sur les Champs-Elysée qui a vu le Fouquet's en flamme, j'ai rencontré au café un journaliste américain, il m'a demandé un de mes tracts pour afficher à son journal à New-York, alors qu'ici, ça fait plus d'un an que je distribue ces tracts dans les manifs et que j'attends toujours que les journalistes, y compris RT France, s’intéressent au CNTF, ce qui aurait pu éviter tant de mutilations. Comme les policiers, ils peuvent désobéir aux ordres voyous ce qui est leur devoir. Mais il n'est jamais trop tard.
https://www.youtube.com/watch?v=FW-JRCMHI6U
Le RIC ne sera pas respecté, il faut la Transition du CNTF et le Peuple au Pouvoir pour que tout ceci n'arrive plus JAMAIS dans AUCUN pays.
Un commentaire d'une personnes informée. Ceci est la triste réalité que certains se refusent d'accepter attendant leur tour
"Ces envahisseurs aliens Nazis a forme humaine vous détestent pour eux vous êtes juste du bétail d'élevage ils n'hésiteront pas a vous exterminer. Ils ont testé leur armes a énergies dirigées sur les villes de Paradise et de Santa Rosa aux Etats-Unis. Ils ont complètement détruit les habitations alors que la végétation est restée intacte. Des gens ont été fondus vivant a l'intérieur de leur voiture. Voila ce qui vous attend si vous laissez ces psychopathes continuer a commettre impunément leur crimes contre l'humanité."




Du CYANURE dans les LACRYMOS ? Interview après enquête
Ce biologiste a bien sur été arrêté*
*Samedi 26 octobre, Alexander Samuel, un biologiste qui enquête sur les conséquences du gaz lacrymogène utilisé en masse durant les manifestations des Gilets jaunes, a été arrêté et son matériel perquisitionné, alors qu’il se rendait à un rendez-vous. Il témoigne pour Sputnik.
Alexander Samuel, docteur en biologie moléculaire et professeur de maths, a été arrêté samedi 26 octobre place Masséna à Nice. Ce samedi-là, alors qu’il allait rejoindre une amie, il s’est retrouvé au milieu d’une action dénonçant l’évasion fiscale de la Société Générale et ses investissements dans les énergies fossiles, menée par des Gilets jaunes et des membres des organisations Extinction Rebellion et Attac. Ils ont jeté sur une agence de la banque du blanc de Meudon, un lave-vitre bio, teint avec du charbon. Un mélange qui s’enlève à l’eau, relève Alexander Samuel, avant de raconter son histoire:
«J’attendais mon amie place Masséna, où avait lieu l’action contre la Société Générale, lorsqu’un policier m’a approché et m’a arrêté, affirmant que j’avais participé à l’action en balançant du liquide. Je ne dis pas qu’il connaît mon enquête sur les gaz lacrymo et qu’il m’a reconnu, mais il a menti, je n’ai jamais participé à l’action dont on m’accuse.»
Arrivé au poste, le biologiste appuie sur le fait que c’est une erreur, demandant aux policiers d’appeler son amie qui pourra confirmer le rendez-vous et de regarder les caméras de vidéosurveillance. Une procédure pour dégradation est lancée, Alexander Samuel est placé en garde à vue. Les policiers n’appelleront jamais l’amie en question, prénommée Christelle. Elle confirme à Sputnik.
«C’est bien moi qui ai donné rendez-vous à Alexander place Masséna à Nice. Mais comme à mon habitude, j’étais en retard, et il a dû traîner sur la place en m’attendant. Arrivée sur place, les policiers l’avaient déjà arrêté. Les policiers ne m’ont jamais contacté pour confirmer le rendez-vous, ça m’a un peu étonné.»
Le matériel et les données d’enquête du biologiste ont été perquisitionnés par la police. Il a partagé la liste sur Facebook: une clé USB avec ses cours et ses travaux sur les gaz lacrymo, plusieurs livres sur les gaz lacrymogènes, sa tenue de street médic détruite, etc.
Alexander Samuel a précisé détenir chez lui des capsules vides de gaz ramassés lors des manifestations. Ce à quoi un policier a réagi:
«Vous savez que c’est une arme de guerre et que vous risquez trois ans de prison?» «C’est beau d’apprendre que Macron utilise des armes de guerre sur les citoyens», rétorque Alexander Samuel.
Le biologiste a été relâché au bout de 48 h de garde à vue, aucun élément ne permettant de justifier son arrestation.
Depuis plusieurs mois déjà, ce biologiste rentre volontairement dans les nuages de fumée et effectue des tests sanguins et urinaires, pour constater les effets du gaz lacrymogène utilisé à chaque manifestation par les forces de police, qu’il s’agisse de celles des Gilets jaunes ou de celle des pompiers. Ses conclusions concernant la présence de cyanure dans les gaz lacrymogènes sont disponibles sur son site, mais aussi en vidéo, comme celle présentée ci-dessous.
Alexander Samuel ne voit pas de rapport entre la dégradation dont il est accusé et la saisie de son matériel informatique et de ses données par les forces de l’ordre. Des travaux qui dérangent?
31 OCTOBRE 2019

Gilets jaunes : le maire du 13e arrondissement de Paris se dit "en colère" après les dégradations place d'Italie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire