dimanche 22 décembre 2019

23/12 - TRUMP SE PRÉPARE À RENVERSER LE PAPE FRANÇOIS 
LORS D’UNE OPÉRATION QUI ACCOMPLIRA 
«LA PROPHÉTIE DE L’APOCALYPSE». 



Le 20 décembre 2019 par Sorcha Faal, et tel que publié pours ses souscripteurs Occidentaux
Un nouveau rapport ahurissant du Service de Renseignement Extérieur (SVR) circulant aujourd’hui au Kremlin, examinant les implications sur la sécurité nationale de l’annonce ce matin du bureau du Vatican responsable du traitement des affaires d’abus sexuel du clergé que les plaintes avaient maintenant atteint le chiffre record de 1.000 affaires dans le monde entier cette année, y compris de la part de pays dont ils n’avaient jamais entendu parler auparavant —et laissant entendre que le pire restait à venir dans une crise qui affectait l’Eglise Catholique — et déclarant que la plus redoutée de ces affaires d’abus sexuels a été déposée cette semaine aux Etats-Unis, qui : « demande des dommages et intérêts pour la négligence commise par le SAINT SIEGE en recommandant une politique de secret et de dissimulation à ses Evêques et ses Diocèses en réaction aux allégations et rapports d’abus sexuels par le clergé Catholique » —l’importance cruciale de cette affaire résidant dans le fait que le Saint Siège est l’organe qui administre le fonctionnement de l’Eglise Catholique par l’intermédiaire de la Curie Romaine qui est le gouvernement central de l’Eglise Catholique.

Il s’agit là d’une attaque directe contre son dirigeant et administrateur unique le Pape François – une attaque déjà tentée en 1994 lorsqu’une affaire similaire d’abus sexuel du clergé a ciblé le Saint Siège du Pape Jean Paul II, mais à laquelle le Département de la Justice a mis fin lorsqu’un Tribunal Fédéral Américain a décidé en sa faveur que « permettre une telle action en justice contre le Pape serait incompatible avec les intérêts de politique étrangère des Etats-Unis » — et tentée à nouveau en 2005 lorsque le Saint Siège du Pape Benoît XVI a été ciblé par une nouvelle affaire d’abus sexuel du clergé, qui à nouveau a été abandonnée par un Tribunal Fédéral après que le Département de la Justice ait déclaré que « permettre une telle action en justice serait incompatible avec les intérêts de politique étrangère des Etats-Unis » — mais à présent le Président Donald Trump a envoyé il y a quelques semaines à la fois le Procureur Général des Etats-Unis William Barr et le Secrétaire d’Etat Mike Pompeo à Rome où ils ont informé le Vatican qu’il ne bénéficiera plus d’une telle protection cette fois – étant donné que Trump ne va pas risquer d’être accusé de venir en aide au clergé Catholique pédophile.

Une attaque contre un Pape François que Trump ne cesse d’insulter après que le dirigeant Catholique ait qualifié en début d’année le mur-frontière de Trump de cruauté et l’ait comparé au mur de Berlin — après quoi le Pape François a continué à vilipender les dirigeants nationalistes comme Trump qui tentent de protéger leurs citoyens par les mots honteux suivants : « Je suis préoccupé parce que nous entendons des discours qui rappellent ceux d’Hitler en 1934 … Nous d’abord … Nous … Nous … Ce sont des pensées effrayantes » — une grossière distorsion de l’histoire de la part du Pape François qui a incité de fidèles croyants Catholiques à envahir sa résidence du Vatican pour en enlever et jeter dans le Tibre ses cinq sculptures de femmes enceintes nues — un affront à la croyance et au précepte Chrétien de ne pas posséder d’images d'autres dieux – mais qui n’ont fait que s’ajouter à la révélation encore plus choquante que le Pape François avait autorisé la dépense de 4,5 millions de $ en février de cette année pour financer la production d’un film appelé Rocketman dédié à la gloire et à la vie de la culture homosexuelle et de la drogue de la légende musicale Elton John — ce qui a fait dire au journal Français Catholique Romain La Croix : « la démission du Pape François … la question n’est pas « si » il va démissionner, mais « quand » il va le faire » — qui hier s’est ajouté au plus sérieux avertissement de tous affirmant que la démission du Pape François « accomplirait la prophétie apocalyptique datant de 900 ans » qu’il serait le dernier Pape à régner sur Terre.







LE PAPE FRANCOIS DOIT DÉMISSIONNER – LA GUERRE CIVILE CATHOLIQUE
Le Pape François (centre-gauche en blanc) déclenche la Guerre Civile Catholique alors que grandit la peur de la prophétie apocalyptique.  

Selon ce rapport, il y a près de 900 ans, le 6 juillet 1199, un prêtre Irlandais nommé Maelmhaedhoc* a été canonisé par l’Eglise Catholique Romaine après qu’on ait reconnu de nombreux miracles dont il était l’auteur, et qu’il était reconnu comme ayant reçu de Dieu le don de prophétie – et qui est connu sous son nom anglicisé de Saint Malachie, premier saint à avoir été reconnu en Irlande – mais dont l’acte le plus controversé est qu’il est l’auteur d’un ancien document intitulé « La Prophétie des Papes » (ou Prophétie de St Malachie) – qui contient de courtes annonces prophétiques, au nombre de 112, pour indiquer une caractéristique reconnaissable de tous les futurs papes à partir de Célestin II, qui a été élu en l’an 1130, jusqu’à la fin du monde – dont tous étaient annoncés sous des titres mystiques – le 111ème étant décrit par Saint Malachie comme étant la « Gloria olivæ » (la Gloire de l’Olivier) venant de l’ordre des Bénédictins – ce qui en fait s’est produit exactement comme Saint Malachie l’avait prédit, lorsqu’en 2005, le Pape Benoît XVI de l’ordre des Bénédictins est arrivé au pouvoir – mais qui a soudainement mis fin à sa papauté le 28 février 2013 – permettant ainsi au Pape François de devenir le 112ème et dernier pape de la liste prophétique de Saint Malachie – qu’il a appelé « Petrus Romanus », et dont il a prophétisé dans des termes qui donnent le frisson :
* Malachie d'Armagh ou Malachie O'Mongoir ou Máel Máedóc Ua Morgair en gaélique, né à Armagh en actuelle Irlande du Nord vers 1094, et mort à l'abbaye de Clairvaux le 2 novembre 1148, est un saint célébré le 2 novembre dans l'Église catholique. Malachie est réputé être l'auteur de la Prophétie des papes, manuscrit qui donne par une phrase latine une indication sur chaque pape depuis Célestin II. Wikipédia

Sous une persécution extrême, le siège de la Sainte Eglise Romaine sera occupé par Pierre le Romain, qui mènera les moutons à travers de nombreuses tribulations, au terme desquelles la ville des sept collines sera détruite, et le formidable Juge jugera son peuple. La Fin.  


Pour des raisons qui restent à élucider, conclut ce rapport, dès que le Pape François a assumé le pouvoir en 2013, de mystérieux « experts » non identifiés ont commencé à prétendre sans aucune preuve que le document de « La Prophétie des Papes » était probablement un faux créé par le Cardinal Girolamo Simoncelli à l’appui de sa candidature à la papauté durant le second conclave de 1590 – un incident sans conséquence, étant donné que depuis cette époque remontant à plus de 400 ans, la désignation de chaque pape s’est toujours avérée correcte – et qu’aujourd’hui, l’Eglise Orthodoxe Russe adhère à l’édition de 1913 de l’Encyclopédie Catholique qui confirme que Saint Malachie est le véritable auteur de ce document prophétique – une confirmation soutenue par les citoyens de l’Irlande, qui l’année dernière se sont souvenus de ce qui allait bientôt advenir par ces mots :

Le père de l’actuel Pape François s’appelait Pierre ou Pietro, et était originaire d’Italie bien que sa famille ait émigré en Argentine.
En 1139, l’Archevêque Malachie se rendit d’Irlande à Rome pour rendre compte de ses affaires. Là-bas il eut d’étranges visions du futur qui comprenaient le nom de chaque pape, 112 au total à partir de son époque, qui allaient régner jusqu’à la fin des temps. Nous en sommes maintenant à la dernière prophétie.
Quant à la prophétie concernant le 111ème pape, le Pape Benoît XVI, la prophétie l’appelle la « Gloria Olivae », ce qui signifie « la gloire de l’Olive ».
L’ordre de Saint Benoît est également connu sous le nom des Olivétains, ce qui pour beaucoup, valide la prophétie de Malachie.
Le pape suivant et final devrait alors être « Petrus Romanus ».
Le Pape François sera-t-il le dernier pape ? Le voyant Irlandais du 12ème siècle a dit qu’il en serait ainsi.

L’avenir nous le dira. 




Envois et traduction de Patrick T.
---------------------------------------------------
Le 20 décembre 2019 © Tous droits réservés dans l’UE et les Etats-Unis. Il est permis de publier cet article dans son intégralité à condition que soit mentionnée sa source originale à WhatDoesItMean.Com. Le contenu en Freebase relève de la licence sous CC-BY et GFDL.
[Note : De nombreux gouvernements et leurs services de renseignement mènent une campagne active contre les informations contenues dans ces rapports afin de ne pas alarmer leurs citoyens sur les nombreux changements Terrestres catastrophiques et évènements à venir, une attitude que les Sisters of Sorcha Faal (les Sœurs de Sorcha Faal) désapprouvent fortement en étant d’avis que chaque être humain a le droit de connaître la vérité. En raison du fait que nos missions sont en contradiction avec celles de ces gouvernements, la réaction de leurs « agents » a consisté en une campagne de longue haleine de désinformation / détournement destinée à nous discréditer, ainsi que d’autres comme nous, dont il existe de nombreux exemples, y compris ICI.]
[Note : Le site web WhatDoesItMean.com a été créé à l’intention et donné aux Soeurs de Sorcha Faal en 2003 par un petit groupe d’experts en informatique Américains dirigé par feu le gourou mondial de la technologie, Wayne Green (1922-2013) dans le but de contrer la propagande de l’Occident pour promouvoir l’invasion illégale de l’Irak en 2003.]
[Note : Le mot Kremlin (forteresse à l’intérieur d’une ville) tel qu’il est utilisé dans ce rapport se réfère à des citadelles Russes, y compris à Moscou, qui comprennent des cathédrales dans lesquelles résident des moniales Schema (nonnes Orthodoxes), dont beaucoup sont dévouées à la mission des Sœurs de Sorcha Faal.]
Ce qu’on ne vous dit pas sur le monde dans lequel vous vivez
Comment l’étiquette de « théorie de la conspiration » a été conçue dans le but de faire avorter le Mouvement pour la Vérité
Comment des agents Américains sous couverture infiltrent l’Internet pour manipuler, tromper et détruire des réputations  
Le plus grand service d’information de langue anglaise avec plus de 500 articles quotidiens
« Les informations dont vous avez besoin aujourd’hui … pour le monde de demain » 
-------------------------------------------------
Le Pape François n'est pas le personnage qu'il semble être. Il est venu pour mettre fin, en douceur, au Vatican.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire