vendredi 13 décembre 2019

++11/12 - SOSIE DE PELOSI DOUBLE, 
EMPOISONNEMENT DU PRÉSIDENT TRUMP, 
PROXIMITÉ DE L’AJUSTEMENT TECTONIQUE DE NEW MADRID. 



Newsletter de ZetaTalk - Operation Disclosure Newsletter le 07/12/2019
Certaines personnes qu vous croyez vivantes sont mortes et d'autres que vous croyez mortes sont vivantes.

Le sosie de Pelosi
Résultat de recherche d'images pour "Adam Schiff elosi"
TRUMP, Adam Schiff et Pelosi 
Nancy Pelosi a-t-elle été exécutée et remplacée par un sosie ? 
L’original a été vu le 31 octobre en train de présider au vote de la Chambre des Représentants concernant les règles d’impeachment, puis dans une interview avec Bloomberg le 2 novembre. Puis Pelosi a semble-t-il disparu des côtés d’Adam Schiff, alors qu’ils étaient apparus de pair devant les micros pendant des semaines. Puis Pelosi est apparue à la télévision lors d’une interview dans l’émission de CBS Face the Nation le 15 novembre. L’analyse morphologique de son visage et de ses dents montre que c’est bien son sosie qui est apparu sur CBS. La « preuve » tangible a été fournie par ses dents.



Les différences du sosie : pas de dent du bas qui chevauche, haut du front pas aussi accentué, rides de la gorge pas aussi apparentes, affaissement de la tempe dissimulé par les cheveux.

Des marionnettes comme Obama, Pelosi et Netanyahou ayant disparu, la Mafia Khazar en est réduite au chantage nucléaire, le 4 novembre 2019

Entre-temps, à la surface, des agents de la cabale de second ordre comme l’ancien Président Américain Barack Obama, la Présidente de la Chambre des Représentants Nancy Pelosi et le Premier Ministre Israélien Benyamin Netanyahou ont été évincés.

Pelosi : Par exemple, les vidéos de la semaine dernière de Pelosi et d’Obama étaient destinées à faire croire qu’ils étaient toujours en vie, mais nos sources sur le terrain affirment qu’aucun des deux n’a été vu en public au cours des dernières semaines.  
Pelosi a participé à une tentative de coup d’état le 19 janvier dernier lorsqu’elle et Schiff ont essayé de s’enfuir en Belgique. Et à nouveau le 20 octobre lorsqu’elle et Schiff se sont enfuis en Jordanie pour se mettre en lieu sûr. Quelques jours à peine avant le 15 octobre, elle est apparue en direct à la télévision pour sa conférence de presse habituelle en tapotant volontairement son bracelet-boule. N’était-ce pas un signal envoyé à ses complices du coup d’état ? En tant que troisième dans la ligne de succession de la Maison Blanche (après le Président et le Vice-Président) si le Président Trump devait être évincé pour une raison quelconque, elle avait beaucoup à gagner dans un coup d’état.





Arrestations et exécutions, le 27 octobre 2019

En ce qui concerne Pelosi et Schiff, le seul renseignement que j’ai obtenu du MI6 est que la raison de leur soudain vol vers la Jordanie était « un coup d’état avorté ». Nous allons voir s’ils reviennent à Washington et apparaissent en public. Dans l’idéal, il nous faudrait quelqu’un qui puisse le vérifier de visu.

Pelosi effectue un voyage-surprise en Jordanie pour faire le point sur la Crise Syrienne, le 20 octobre 2019

La Présidente de la Chambre des Représentant Nancy Pelosi a pris la tête d’un groupe de députés Américains pour effectuer une visite-surprise en Jordanie afin de discuter de la « crise qui s’aggrave » en Syrie dans le cadre d’un cessez-le-feu fragile négocié sous l’égide des Etats-Unis. 

Les Démocrates de la Chambre des Représentants adoptent des règles pour la procédure de destitution, le 31 octobre 2019

Dans une initiative inusitée de la Présidente pour montrer toute la gravité du vote, Nancy Pelosi a présidé la séance de la Chambre des Représentants qui a adopté la résolution 232-196.





Dans l’article de Insight du 30/11/2019, ZetaTalk écrit : Comme l’a souligné Benjamin Fulford le 4 novembre, Pelosi a été remplacée par un sosie. Cela s’est passé après qu’elle ait présidé la séance sur les règles de destitution le 31 octobre, donc l’interview du 15 novembre sur CBS a été faite avec un sosie. Nancy, comme à son habitude, a rapidement abordé les sujets. Par conséquent, Pelosi a disparu des côtés de Schiff au cours des auditions de destitution. Pelosi s’est rendue coupable de trahison comme l’a noté Brazil en janvier dernier lorsqu’elle et Schiff se sont enfuis du pays pour échapper à l’arrestation, si les choses devaient mal tourner. Elle était au courant plus d’une fois des projets d’assassinat, et en a donné à nouveau le signal le 15 octobre en tapotant son bracelet-boule.

Qui gère et dirige ces sosies ? Etant donné que l’original a été exécuté par les Tribunaux Militaires agissant aux Etats-Unis, les sosies d’Obama et de Pelosi sont sous la direction de la Junte. Ils doivent agir comme l’original, adopter les positions politiques qu’aurait pris l’original, mais en fonction des nouveaux évènements ils pourraient s’en écarter. 
Le groupe Soros essaie de prendre le dessus en incitant aux émeutes et par l’intermédiaire de marionnettes comme AOC (Alexandria Ocasio-Cortez) pour essayer de déstabiliser l’économie Américaine. Il faut souligner que les sosies d’Obama et de Pelosi ont conseillé au Parti Démocrate de prendre ses distances par rapport à ces extrêmes.

Si Fulford a affirmé dès le début de novembre que Pelosi allait être évincée, le Dark Judge (le Juge Sombre) a confirmé avec les Zétas* le 18 novembre que le Président Trump avait également fait allusion à l’éviction de Pelosi dans ses tweets, lorsqu’il a écrit : « en sachant qu’elle disparaîtra bientôt ». L’interview de Pelosi sur Bloomberg le 2 novembre a probablement été son chant du cygne, étant donné qu’après cela le 13 novembre est apparu son sosie. Comme le Dark Judge l’a annoncé dans son tweet : « Bonjour à la marionnette Pelosi ».

*Bien des civilisations ont contribué à l’avènement de la race humaine, telle que nous la connaissons aujourd’hui, et principalement quatre d’entre elles. Il s’agit des Sirians, des Nordiques, des Arcturiens, et des Zétas.





Le sosie de Pelosi est d’une grande ressemblance, suffisante pour que les manipulateurs du sosie, la Junte, soient assez confiants pour le faire apparaître dans le point de presse hebdomadaire de Pelosi. Bien que « le discours » ait été au rendez-vous, les dents ne correspondaient pas, le sosie paraissait plus jeune, et le cou flasque moins prononcé. Une fois de plus, les cheveux du sosie ont permis de dissimuler le fait que l’affaissement de la tempe était absent. Et il semble que le sosie avait des dents du bas recouvertes qui étaient trop blanches. Mais à part ceux qui lisent ZetaTalk, cela suffisait à tromper le public.

Point de presse hebdomadaire de la Présidente de la Chambre des Représentants, le 21 novembre 2019

La Présidente de la Chambre des Représentants Nancy Pelosi (Démocrate de Californie) a tenu sa conférence de presse hebdomadaire, en soulignant les priorités législatives.
-------------------------------------------------------------------------------- 
Empoisonnement du Président Trump
Le 13 novembre, le Président Trump a tenu une conférence de presse avec le Président Turc Erdogan. Beaucoup ont remarqué que le Président Trump n’avait pas bonne mine, manquait de vigueur et était enroué. Quelques jours plus tard, il a été révélé que le Président Trump avait été transporté à l’hôpital ce jour-là, bien que la Maison Blanche ait essayé de faire croire qu’il s’agissait des premiers examens de santé réguliers prévus en février prochain. Peu de gens ont cru à ce prétexte. Les Zétas, comme d’habitude, avaient leur explication.

Pour moi celui que nous voyons ici est un sosie de Trump







Le Président Trump effectue une visite inopinée à un Hôpital Militaire pour se soumettre à une série de tests pour un probable empoisonnement délibéré de nourriture à l’aide d’un agent chimique « à effet différé », le 18 novembre 2019

La visite n’était pas un examen de routine et a été organisée à la dernière minute. Elle a été décidée à la suite de l’apparition de symptômes chez le goûteur de nourriture du Président, qui présentait des symptômes si graves qu’il a subi des tests médicaux d’urgence pendant que le Président était dirigé vers l’hôpital Walter Reed pour un examen médical prioritaire comportant une série de tests chimiques.

L’admission de Trump à l’hôpital ce week-end provoque des réactions de scepticisme, le 18 novembre 2019

Le rendez-vous médical du président n’était pas inscrit sur son agenda public du 16 novembre, et son dernier examen médical ne remonte qu’à neuf mois. La secrétaire de presse Stephanie Grisham a déclaré que le président âgé de 73 ans avait « anticipé une année 2020 très dense » et voulait profiter d’un « week-end de libre » à Washington pour faire une grande partie de l’examen de routine. Trump a fait part de son niveau de cholestérol de 165, en baisse par rapport à 196. Un chiffre en-dessous de 170 est considéré comme bon. Les examens médicaux de Trump de 2018 et 2019 ont tous été annoncés à l’avance. 
La santé de Trump sous surveillance après sa visite inopinée au Centre Médical, le 18 novembre 2019

Deux personnes qui ont rencontré Trump la semaine dernière ont affirmé qu’il avait la voix rauque et présentait des signes de refroidissement mais que rien de sérieux ne semblait l’affecter. La voix était par moments atténuée et rauque au cours de la conférence de presse de mercredi (13 novembre) avec le Président Turc Recep Tayyip Erdogan ( voix rauque du sosie?). Mais Trump a également parlé pendant plus d’une heure jeudi (le 14 novembre) lors d’un meeting politique, le dernier d’une série de meetings de campagne que la Maison Blanche a souligné comme témoignant de son énergie et de sa vigueur.

L'énigmatique Q a publié une prière ce même jour, mais sans autre commentaire. Rétrospectivement, la prière et la résolution prennent tout leur sens, pour que les Patriotes s’arment de courage et se montrent forts au cours de la bataille opposant le bien et le mal, avec l’aide des Cieux. Alex Jones (désigné comme complotiste:-), qui publie des informations d’initiés, a confirmé l’empoisonnement. Il est improbable que cela soit publié dans les médias officiels, bien que cela ait mis en effervescence les médias alternatifs.





Source de la Maison Blanche : Trump a rendu une visite inopinée à l’hôpital pour un test d’empoisonnement intentionnel, le 18 novembre 2019

La source interne a déclaré que son goûteur a été admis d’urgence après être tombé gravement malade. Les médecins et l’équipe ont apparemment trouvé un produit dérivé d’une espèce de toxine très difficile à détecter et qui présente un début de symptômes à effet différé. De plus, la toxine est une préparation récente qui n’est habituellement pas testée car elle n’est pas bien connue.
Q

Revêtez toute l’armure de Dieu, afin de pouvoir résister aux pièges du diable. Car nous ne nous battons pas contre la chair et le sang, mais contre les dirigeants, les autorités, les pouvoirs de ce monde obscur et contre les forces spirituelles du mal dans les royaumes célestes.

Confirmation de ZetaTalk du 30 novembre 2019 : Y a-t-il eu une tentative d’empoisonnement du Président Trump le mercredi 13 novembre ? Oui, mais elle a été avortée par notre service de protection, si bien qu’à part des effets secondaires résiduels, il est indemne. Le goûteur a également été guéri, bien qu’on ait permis qu’il présente des symptômes, afin que la tentative d’assassinat soit évidente et puisse être fuitée dans les médias. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles une tentative avortée a été permise, et aussi bien le Président Trump que le goûteur ont été mis au courant du plan, du moins au niveau de l’âme, et ont donné leur accord.

L'offensive menée contre le Président Trump est intense, avec un coup d’état planifié avant même qu’il n’entre en fonction, comme il est bien documenté. Nous avons précisé les nombreuses raisons pour lesquelles on veut briser sa Présidence, qui vont d’essayer d’empêcher une annonce potentielle de Nibiru* à la purge de l’Etat Secret et au démantèlement de la Cabale qui pratique le culte Satanique et lessacrifices d’enfants. Les promoteurs du coup d’état pensaient que placer Pence ou Pelosi à la présidence entraverait le projet de la Junte, car cela leur permettrait de remplacer le sommet de la hiérarchie militaire.
*Nous avons commencé ici comme des germes d’étoiles de Nibiru, de Draco, d’Orion et plus tard de toute la galaxie.

Parce que nous travaillons régulièrement avec la Junte, en tant que source de renseignement, la Junte sait qui est à l’origine de cette tentative d’empoisonnement, et en connaît tous les détails. Nous, les Zétas au service des autres coopérant avec la Junte, disposons de renseignements supérieurs à tous les autres, car par la télépathie nous sommes conscients de toutes les pensées humaines. Les preuves tangibles peuvent être éliminées, mais les mémoires humaines demeurent, même après la mort étant donné que nous pouvons également lire les connaissances de l’âme. La Junte peut alors être orientée vers les preuves physiques toujours existantes, afin que l’affaire puisse être jugée par les Tribunaux.

Le coup d’état perpétré contre le Président Trump a été déclenché bien avant qu’il ne prête le serment de Président. A commencer par Strzok et Page du FBI parlant d’une police d’assurance. Le brouhaha actuel à propos d’une présumée corruption en Ukraine ou de renvoi d’ascenseur trouve son origine chez un soi-disant lanceur d’alerte, Eric Ciaramella, qui est un ancien agent de la CIA étroitement lié à l’Etat Secret et à la Cabale des Clinton. On peut parfaitement discerner le projet chez l’avocat du Lanceur d’alerte, Mark Zaid, qui a prononcé à plusieurs reprises le terme « coup d’état » en 2017. Il n’a pas dit « impeachment », il a dit « coup d’état ».


« Le coup d’état est déclenché » a déclaré l’avocat du Lanceur d’alerte en 2017 dans des messages appelant à la destitution, le 6 novembre 2019

Mark Zaid, un des avocats représentant le lanceur d’alerte de la communauté du renseignement au centre de l’enquête en cours des Démocrates en vue de l’impeachment, a ostensiblement tweeté en janvier 2017 qu’un « coup d’état avait été déclenché » et que « l’impeachment en serait le résultat final ». Parmi toute une série de messages relatifs à l’impeachment, Zaid a assuré ses followers sur Twitter que « si l’un échoue, deux autres pendront sa place », se référant apparemment aux employés de l’administration Trump qui défient la Maison Blanche. Zaid a promis que le « coup d’état » se déroulerait en plusieurs phases.




« Le lanceur d’alerte » Eric Ciaramella a organisé une réunion à la Maison Blanche en 2016 ordonnant aux officiels Ukrainiens d’abandonner l’enquête sur Hunter Biden, le 12 novembre 2019

Eric Ciaramella, le soi-disant lanceur d’alerte au centre de la débâcle Ukrainienne, a organisé une réunion à la Maison Blanche en janvier 2016 avec des officiels Ukrainiens pour exiger que le procureur qui examinait le dossier de Hunter Biden soit limogé en contrepartie d’un prêt du FMI. La révélation est corroborée par la liste des visiteurs de la Maison Blanche. Une réunion a eu lieu entre des officiels de l’administration Obama et des enquêteurs Ukrainiens pour discuter de l’affaire Joe Biden et Burisma Holdings*, l’entreprise énergétique dont son fils Hunter présidait le conseil d’administration. Andrii Telizhenko, qui était à l’époque un cadre politique à l’Ambassade d’Ukraine à Washington, a déclaré que les officiels Américains ont demandé aux Ukrainiens d’abandonner l’enquête sur Burisma.

*Burisma Holdings Limited est une société de portefeuille pour un groupe de sociétés d'exploration et de production d'énergie. Il est basé à Kiev, en Ukraine, mais enregistré à Limassol, à Chypre. Burisma Holdings est présente sur le marché ukrainien du gaz naturel depuis 2002. Wikipédia (anglais)
Fondateur : Mykola Zlochevsky
Création : 2002
Siège social : Limassol, Chypre
Type d'activité : Société à capitaux privés





-----------------------------------------------------------------
Ajustement tectonique de New Madrid
Si l’ajustement tectonique de New Madrid* est proche, destiné à être déclenché par d’importants séismes à la frontière du Mexique, alors cela a-t-il perturbé la séquence des évènements des mouvements de 7 plaques tectoniques sur 10 prédits par les Zétas en 2010 ? 
Celui de New Madrid devait se produire vers la fin, après l’achèvement des basculements de celles d’Amérique du Sud et d’Afrique. Les pourcentages d’achèvement de ces mouvements tectoniques n’avaient pas été fournis par les Zétas depuis 2015, mais ils vont maintenant nous en donner une mise à jour.
* Les séismes de 1811-1812 à New Madrid (1811–1812 New Madrid earthquakes) sont une série de tremblements de terre qui se sont produits au cours de l'hiver 1811-1812 dans le centre des États-Unis. Ils tirent leur nom de la région où s'est produit le premier séisme, à New Madrid, alors en territoire de Louisiane, aujourd'hui dans le Missouri, au bord du fleuve Mississippi. La région a connu deux tremblements de terre le 16 décembre 1811, à 6 heures d'écart, puis un le 23 janvier 1812 et un autre le 7 février 1812. Il y eut également de nombreuses répliques dans la région pendant tout l'hiver. Ce sont les plus importants tremblements de terre jamais enregistrés aux États-Unis (hors Alaska) Ces tremblements de terre détruisirent environ la moitié de la ville de New Madrid et modifièrent par endroits le cours du Mississippi. Wikipédia




Confirmation de ZetaTalk du 30 novembre 2019 : l’ajustement de New Madrid est le dernier mouvement important de plaque tectonique* à se produire dans le cadre des prédictions de 7 sur 10, déclenchant le tsunami Européen [10] qui achèvera la série de 7 sur 10. Nous avons communiqué les pourcentages d’achèvement pour la dernière fois en mars 2015. Nous estimons que la Plaque des îles de la Sonde [2] qui s’affaissera en est à 98%, avec l’inclinaison de la Plaque des Philippines [3] à 84%. Cela s’achèvera rapidement alors que la Plaque Indo-Australienne [1] continuera de s’incliner et de s’élever, permettant à la Plaque Pacifique de se comprimer. Le basculement de la Plaque Sud-Américaine [4] est agressif, achevé à 78%, avec des séismes du haut vers le bas des Andes et l’avancée de la Plaque des Caraïbes vers l’ouest rendue évidente par la carte des séismes.
*Une plaque tectonique ou plaque lithosphérique est un fragment de la lithosphère qui résulte de son découpage à la manière d'un puzzle par un système de failles, de dorsales, de rifts et de fosses de subduction. Les plaques lithosphériques se déplacent de quelques centimètres par an dans des directions différentes, ce qui entraîne la formation de zones de divergence, de subduction, de collision et de coulissage.
En 1965, le géophysicien canadien John Tuzo Wilson développe le concept de faille transformante, ce qui lui permet de découper la surface de la Terre en une mosaïque de plaques. Deux ans plus tard, le géophysicien américain William Jason Morgan publie le modèle de cinématique quantitative mettant en jeu douze plaques. Trois mois plus tard, le géodynamicien français Xavier Le Pichon propose un modèle avec six plaques majeures (plaque africaine, indo-australienne, antarctique, sud-américaine, eurasiatique et nord-américaine). À ces modèles, se sont depuis agrégées des plaques de plus petite taille (arabique, caraïbe), ou des microplaques (Nazca, île de Pâques, etc.), les chercheurs ayant même identifié des plaques disparues (FarallonIbérie).

L'ajustement de New Madrid [9] va être déclenché par la poussée contre le bord du Mexique, étant donné que Fukushima a rendu inutile le besoin de l’implication du Japon [8]. Préalablement à l’évènement, nous avons déterminé la grande faille de New Madrid, où la ligne de faille décompresse vers les Grands Lacs et sous la Voie Maritime, il y aura des désastres croissants dans toute l’Amérique du Nord. Ce qui se prépare sera évident pour les autorités Américaines, et pour le public. A présent, nous estimerions l’ajustement de New Madrid à 36% d’achèvement, et cela est dû aux énormes changements souterrains tels que des soulèvements et des déchirures. Le décor est désormais planté.

Le basculement de la Plaque Africaine est devenu important, il en est maintenant à 32%, avec la Méditerranée à Gibraltar [7] qui commence à se déchirer. Le basculement de la Plaque Africaine va progresser alors que celui de la Plaque Sud-Américaine s’achève, en créant un écart dans l’Atlantique Sud [5]. Nous ne sommes pas autorisés à donner des dates, mais tous ces évènements pourraient s’achever en l’espace de quelques mois, étant donné la force de l’oscillation de l’axe terrestre ces derniers temps. Il est possible que l’ajustement de New Madrid commence par se décompresser dans la roche dure pendant que le basculement de la Plaque Africaine s’achève, amenant le bord de la Plaque Saoudienne à percer à travers les champs pétrolifères de l’Irak – deux désastres concomitants.



En France le 11/11/2019
https://www.nationalgeographic.fr/sciences/2019/11/le-seisme-qui-touche-la-france-est-un-veritable-mystere-geologique


Le bord de New Madrid
Quoi ! L’ajustement de New Madrid n’en est qu’à 36% d’achèvement ? A l’évidence, nous n’avons assisté qu’au début de la décompression à la Nouvelle Orléans, et au soulèvement de terrain dans les Ozark. Oh oui, il y a des preuves que la Voie Maritime est sous pression sur les sismographes des Black Hills. Les petits séismes dans la région de New Madrid sont-ils autre chose qu’un écartement ? Non, mais d’après les Zétas, les séismes le long de la ligne de faille entre la roche dure et la roche tendre dans le Mississipi sont significatifs et ne présagent rien de bon.

Priorité au numérique : un séisme rare dans le Mississipi dans la nuit de mercredi, le 22 novembre 2019

Nous sommes à la limite méridionale de la zone sismique de New Madrid. Il y a eu trois séismes cette année dans le Mississipi : le 8 janvier à Hollandale d’une magnitude de 3,7 ; le 9 août à Canton d’une magnitude de 2,8 ; le 20 novembre à Booneville d’une magnitude de 2,3.





Confirmation de ZetaTalk le 30 novembre 2019 : La ligne de faille de New Madrid commence au Golfe du Mexique où le Mississipi se jette dans le Golfe et où l’Hôtel Hard Rock s’est soudainement effondré le 12 octobre. Par conséquent la décompression de New Madrid a commencé ici à la Nouvelle Orléans, et va remonter le long de la roche sédimentaire tendre qui s’étend le long du fleuve Mississipi entre le Golfe et la ville de New Madrid. C’est à New Madrid que la ligne de faille rencontre de la roche dure. Des secousses et des soulèvements de terrain dans les Ozark se sont déjà produits dans la région de New Madrid, et cela comprenait la cassure et le soulèvement de roches au Kansas au sud des Monts Ozark.

Pourquoi Oxford dans le Mississipi est-il si significatif dans le processus de décompression ? Il est régulièrement apparu sur les sismographes par des petites secousses. Cela n’est pas dû à des séismes, mais à des tensions rocheuses à la limite de la roche sédimentaire et de la roche dure qui résiste aux tensions. Nous avons déjà annoncé qu’il faut s’attendre à ce que les ponts qui enjambent le Mississipi s’effondrent au cours de l’ajustement de New Madrid. Cela ne s’est pas encore produit en partie parce que la traction de la diagonale s’est répartie dans la roche tendre. A la Nouvelle Orléans et à Baton Rouge, la roche tendre à l’ouest s’est affaissée, mais cela s’est réparti le long de la ligne de faille vers le nord.

Que signifie la répartition de la tension dans la roche tendre ? Nous avons souvent décrit les incidents dans la zone d’étirement comme étant silencieux, parce que les tracés sismographiques indiquent que la roche dure se fissure. Les couches rocheuses de la zone d’étirement se séparent, ce qui provoque des zig-zags dans les voies ferrées, des effondrements de bâtiments et même l’ouverture de crevasses. Comme on le sait, les dommages causés par des tremblements de terre sont les plus importants quand l’épicentre est proche de la surface. Le séisme de Booneville du 20 novembre dans le Mississipi s’est produit à une profondeur de 13 kilomètres, dans la roche dure, mais n’a pas atteint la surface. Par conséquent les ponts sur le Mississipi ne seront pas déviés jusqu’à ce que la traction diagonale augmente.





Lorsque l’Amérique du Nord est aux prises avec la tension de courbure, il y a des coupures de canalisation d’eau, l’apparition de crevasses et des explosions de canalisations de gaz. Mais parmi elles il y a des explosions inexpliquées qui se produisent le long de la ligne de faille de New Madrid, comme en atteste la documentation de Pole Shift.ningPaducah, au Kentucky se trouve directement sur la ligne de faille le 22 novembre, et Dodge City, au Kansas le 17 octobre sur le fleuve Arkansas. Il y a eu également des déraillements sur la Voie Maritime à Niagara, dans l’état de New York le 16 novembre, et un soulèvement de terrain à Reserve, Kansas le 4 novembre. Et qui peut oublier les secousses le long de la faille de San Andreas. Le décor est planté.



Après avoir subi 100.000 secousses sismiques, la Californie du Sud attend le Grand Séisme avec angoisse, le 24 novembre 2019

En juillet 2019, en l’espace de deux jours, des séismes de magnitude 6,4 et de 7,1 ont frappé la Surles Valley en Californie du Sud. Le swarmageddon qui en a résulté, ou séries de répliques générées par les séismes importants, se monte à plus 100.000 secousses.
Copyright © 2019 Operation Disclosure
Envois et traduction de Patrick T.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire