dimanche 27 octobre 2019

27/10 - A SIVENS, CINQ ANS APRÈS LA MORT DE RÉMI FRAISSE, 
DES HOMMAGES ET UNE ATTENTE DE JUSTICE. 



Environ 250 personnes se sont réunies, samedi à Gaillac, en mémoire du jeune étudiant écologiste, tué par une grenade lancée par un gendarme lors d’affrontements sur le site du barrage contesté.
Rassemblement du 25 octobre 2015, à Gaillac (Tarn) en mémoire de Rémi Fraisse, tué un an plus tôt sur le site du barrage de Sivens.
« On aimerait semer des renoncules pour que ta mémoire perdure Rémi, on ne t’oubliera jamais.». La renoncule était l’une des plantes préférées de Rémi Fraisse, qui la scrutait de près dans le cadre de ses études de biologie. 
Alors âgé de 21 ans, militant écologiste, le jeune homme a trouvé la mort lors d’une nuit d’affrontements autour du barrage de Sivens (Tarn), alors en construction, il y a cinq ans jour pour jour. Son corps avait été retrouvé dans la nuit, la nuque arrachée par une grenade offensive tirée par un gendarme mobile et dont l’usage a été interdit depuis.
Ce samedi 26 octobre, sur la place de la Libération de la commune voisine de Gaillac, les prises de paroles et les hommages se sont succédé, parfois dans l’émotion. Une journée de recueil organisée par plusieurs collectifs, dont le collectif Testet et Tant qu’il y aura des bouilles, en lien avec l’Acte 50 du mouvement des «gilets jaunes» et en soutien aux «acteurs, blessés ou inculpés des luttes sociales et environnementales et pour dire NON à Sivens 2»*.
*Sivens 2

Ce jour est celui du 5ème anniversaire de la mort de Rémi Fraisse sur le chantier de barrage à Sivens.
C'est aussi l'acte 50 des Gilets Jaunes !
L'événement a été l'occasion de porter :
- un hommage à toutes les victimes de la répression d'état,
- un soutien aux inculpés et aux acteurs et actrices des luttes sociales et environnementales,
- et l'expression du refus du nouveau chantier annoncé pour Sivens.

En souvenir de la mort de Rémi Fraisse, pour réaffirmer notre volonté d’une société plus humaine et respectueuse de la nature, notre refus d'un barrage et de tout projet nuisible que voudrait nous imposer l’ordre capitaliste, pour l’acte 50 des Gilets Jaunes, le collectif Tant qu’il y aura des Bouilles organise une grande journée sur le thème de la répression des mouvements sociaux et des classes populaires. Ce sera l’occasion de témoigner, d’échanger, de s’informer sur les mouvements sociaux en cours, les luttes de territoire, l’actualité de Sivens.
https://actu.orange.fr/societe/videos/sivens-manifestation-en-hommage-a-remi-fraisse-5-ans-apres-CNT000001kx07P.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire