lundi 21 octobre 2019

21/10 - GRÈVE GÉNÉRALE POUR CHASSER MACRON 
ET SON MONDE. 
Les pompiers n'ont d'autre choix que de se radicaliser. 
François Boulo : «On peut briser le quinquennat d’Emmanuel Macron». 



F. Boulo: soutenir la grève illimitée à partir du 5 décembre et briser le quinquennat. Commençons par faire la grève de la consommation et de la lâcheté.

Rouen ville sinistrée. François Boulo habite à 300 m de l'usine Lubrizol


François Boulo : "Les analyses de l'air qui sont faites ne valent rien"

Partagez ici sur la construction à la base de la grève et la mobilisation illimitée pour bloquer le pays a partir du 5 décembre, jusqu'à chasser Macron et son monde. Faites remonter ce que vous faites, vos initiatives, vos idées...A partir du 5 décembre on bloque tout.

Pour ne pas avoir la même arnaque qu'en décembre 2018, contrôlons ce qui se prépare pour le 5 décembre en créant partout des Collectifs de construction de la grève et du mouvement plus large qui doit l'accompagner.
Les appels à construire la grève générale illimitée à partir du 5 décembre affluent. Si cela se réalisait toute l'économie serait bloquée et Macron tomberait. Mais il y a bien sûr un risque que d'ici là les directions syndicales renoncent ou cherchent à monnayer leur menace pour eux seuls comme déjà les syndicats routiers l'avaient fait début décembre 2018. Alors partout où nous le pouvons, faisons de ce mouvement notre mouvement.  Dés maintenant construisons la grève à partir du 5 décembre dans nos entreprises, bureaux, et lieu d'étude. Que fleurissent les Assemblées Générales  et les Collectifs, locaux ou régionaux, ouverts à toutes les structures ou individus, gilets jaunes ou rouges ou verts ou sans gilets. Emparons-nous de la volonté de faire du 5 décembre le début d'une lutte victorieuse.

Selon plusieurs sources, dont Les Echos, le gouvernement panique devant la mayonnaise qui prend pour la grève générale à partir du 5 décembre et est prêt à se replier sur un plan B qui différerait de plusieurs années, l’entrée en vigueur de la casse des retraites. Les plus lucides seraient prêts, pour diviser, à n’appliquer la casse qu’aux nouveaux entrants  sur le marché du travail. Ceux-là même qui peuvent craindre de ne jamais même arriver à 60 ans, tellement la logique d’accumulation capitaliste détruit l’environnement. Selon le secrétaire général de la CGT, qui s’exprimait vendredi devant le micro de Europe 1, « Le gouvernement n’écoute rien, donc il faut passer à la vitesse supérieure…Le 5 décembre, il y aura des arrêts de travail, certains disent 'reconductibles, il faut y réfléchir. Il faut en discuter dans toutes les entreprises ».Lui, visiblement, ne fait pas partie des « certains », mais des losers ceux qui mènent depuis plus de 20 ans les luttes à la défaite avec leurs manifs et journées sans actions, toutes saute-mouton.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire