vendredi 4 octobre 2019

++04/10 - FLIC ET GILET JAUNE. 
«IL Y A UNE ÉNORME PERTE DE SENS 
DU MÉTIER DE POLICIER». 
Eric Drouet empêché de discuter 
avec les policiers lors de leur manifestation. 


Nouvelle vidéo de au micro de Sud Radio

Le préfet de Paris a la police à l'œil. Il y a pas mal de policiers parmi les Gilet Jaunes et beaucoup qui défilent devant , derrière ou aux côtés qui préféreraient se mêler à eux. De plus ils auraient pu tomber leurs uniformes inconfortables durant la canicule de cet été.
------------------------------------------
Poursuivi pour "outrage et rébellion", un autre policier Gilet jaune suspendu pour quatre mois
Nicolas C., capitaine de police arrêté au milieu des Gilets jaunes lors de l'acte 45 à Paris, a été suspendu pour quatre mois.
Le capitaine de police Gilet jaune a été suspendu pour quatre mois. Selon le Parisien, Nicolas C., poursuivi pour "outrage et rébellion", est suspendu de ses fonctions depuis le vendredi 27 septembre. Il comparaîtra le 11 octobre devant la chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris. 
Le 21 septembre, lors de l'acte 45 des gilets jaunes, le policier s'en était pris à d'autres forces de l'ordre. Il avait été interpellé après avoir copieusement insulté un escadron motorisé de police.
"Vous n'êtes que des connards, des pédales! De mon temps, la police, ce n'était pas ça!", a-t-il notamment lancé à l'encontre des policiers en question, qui passaient à côté du rassemblement prévu par les Gilets jaunes en fin de matinée à Paris.
Il n'était pas en service au moment des faits 
Il aurait réitéré ses attaques pendant sa garde à vue, se présentant comme un "gilet jaune". 
Le quinquagénaire avait sorti sa carte prouvant qu'il appartenait à la profession lors de son interpellation. Il n'était pas en service au moment des faits. 
------------------------------------------------------
Plus les jours passent, plus cette journée ne passe pas. Je ne trouve plus d’excuse aux policiers qui ont participé à cette mascarade. Demain, je ne vais pas pouvoir me taire lors du défilé des GJ face aux forces de l'ordre avec lesquelles je parle habituellement amicalement, enfin, la majorité d'entre eux. Mais laisser faire et ne rien dire, c'est de la collaboration.

Un des crétins de la police

OU LA DICTATURE EN MARCHE ACCÉLÉRÉE. 

Le syndicat Alliance et les moutons qui le suivent s'en prennent aux Gilets Jaunes et aux journalistes indépendants sur la manif. Ils essaient de monter les policiers contre les Gilets jaunes, c'est de l’endoctrinement. Ça rappelle une période obscure de notre histoire. Les drapeaux, la propagande et les gilets jaunes qui ont remplacé l'étoile jaunes.
Le Sénat dissimule dans ses caves un buste d’Hitler et un drapeau nazi depuis soixante-quinze ans
https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/09/03/a-la-recherche-des-reliques-nazies-du-senat_5505992_823448.html

"BIENVENUE CHEZ LES FLICS" - MARCHE DE LA COLÈRE par "Le Média"
Les gendarmes étaient chargés de faire le sale boulot de les protéger, et ils l'ont fait. Eux n'ont pas le droit de manifester, ce sont des militaires. Nous attendons toujours l'armée que nous payons pour nous libérer de l'ennemi qui se trouve à la tête de nos institutions.
Le syndicat de police se permet de donner l'ordre de nasser même les journalistes. à 1mn50

------------------------------------------------------------
Ils ne laissaient sortir ds nasses que les journalistes ayant une carte de police, alors que ça n'est pas obligatoire. Et ils osent même vous demander votre permis de conduire alors que vous n'êtes pas dans votre véhicule!!!!!
Le journaliste Gaspard Glanz a été interpellé à deux reprises, hier, lors de la «Marche de la colère», manifestation organisée par des policiers à Paris pour dénoncer leurs conditions de travail. Ses avocats assurent qu'ils vont porter plainte dans les prochains jours pour «privation de liberté arbitraire».


-------------------------------------------------------------

Eric Drouet et certains Gilets Jaunes sont allés à la manifestation des policiers afin de pouvoir enfin discuter avec eux, sans crainte d'être matraqués, ou du moins ils l'espéraient. Hors pas de dialogue, que des sifflés, un groupe m'a dit de dégager et les GJ ont été empêchés, bien que très peu nombreux, pour une fois, d'approcher les policiers. La police c'est sacré et les GJ sont des gueux?. Une femme ayant été poussée par les gendarmes vers le trottoir afin de la mettre dans la nasse est tombée et a eu le nez cassé. 2 Gendarmes se sont occupés d'elle.
La majorité des policiers étaient la pour leur gu... Très décevant! Ils défilaient avec leur sifflet à la bouche et leur drapeau que leur syndicat leur avait donné pour l'occasion. Lamentable!!!! Comportement très primitif!
Plusieurs Gilets jaunes, dont Eric Drouet, une figure du mouvement, se sont rassemblés non loin (devant le cortège) de la manifestation des policiers, mercredi 2 octobre. Venus évoquer les violences policières, ils ont été encadrés (nassés pendant 2 heures) par des gendarmes mobiles.
Venu "faire acte de présence", Eric Drouet a affirmé être présent pour rappeler qu''il y a aussi eu des violences policières depuis dix mois" et appeler les policiers à "rejoindre" les Gilets jaunes. "Ça fait 10 mois qu'on subit la répression, ce serait bien que les policiers en parlent. Peut être qu'ils sont obligés d'accepter des ordres illégaux", a-t-il poursuivi.
Aux côtés d'Eric Drouet, d'autres personnes ont agité leur gilet jaune au passage de la manifestation des policiers. Des sifflets venus du cortège d'une profession sérieusement bousculée par le grand mouvement social se font entendre sur plusieurs vidéos à ce moment.
Alexandre Langlois à la tête du petit syndicat de police VIGI a conseillé aux policiers de rejoindre les Gilets Jaunes.

"La police, c'est sacré, il faut la protéger" scandent les policiers. Et le peuple, alors, i faut le castagner!!!! Des policiers se sont moqués et ont sifflés les Gilets Jaunes nassés par les gendarmes sur leur parcours.
Contrairement à ce qui est dit ici, les GJ n'étaient pas menés par Eric Drouet, mais venus isolément de leur propre initiative, comme c'était mon cas, il y a même eu des journalistes, des passants nassés puisque la plupart des GJ ne mettent plus leur gilet.
Assez de défiler chaque samedi pour pouvoir rectifier les mensonges des médias et essayer de réconcilier les GJ et les policiers.
Voyez la réaction de policiers face un Eric Drouet venu là pour discuter. Ce sont les mêmes qui sont heureux de pouvoir vous verbaliser. J'ai assisté à leur formation dans leur centre, pas une formation, mais lavage de cerveau, endoctrinement.
--------------------------------------------
Les discours méprisant habituel du responsable du syndicat Alliance envers Eric Drouet :
Eric Drouet : La politique dans le mouvement gilet jaune apolitique

Bientôt 1 an de défilé de GJ. Certains ont beaucoup appris lors de rencontres, d'échanges sur les ronds-points et dans les manifs. La 2ème année pourrait être décisive.
-------------------------------------
Combien de policier qui devraient être présentés devant une vraie justice ont été décorés par Castaner. Pourquoi les policiers ne dénonçaient pas ça lors de leur défilé. Ils dénoncent les violence faites sur les policiers, alors que les violences faites sur les Gilets Jaunes, nos frères de banlieue... sont bien plus terribles : morts, yeux crevés, mains arrachées...
Toulon : un commandant de police filmé en train de frapper deux personnes en marge d'une manifestation de "gilets jaunes"
Il est décoré, alors que le boxeur Christophe a déjà fait de la prison pour avoir défendu une femme fragile frappée au sol par un policier. Nous avions été empêchés de continuer le défilé déclaré et aussitôt gazés par les policiers qui se trouvaient sur le pont, seule voie restée libre. Le commandant avait été décoré comme le sont toutes les canailles de la police.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire