vendredi 27 septembre 2019

27/09 - SCANDALE DU MÉDIATOR : "SERVIER ÉTAIT PLUS PUISSANT 
QUE L’AGENCE DU MÉDICAMENT !" 
DIXIT LE DR IRÈNE FRACHON ! 



N'ayez plus une confiance aveugle envers la médecine occidentale et surtout française. Ils nous empoisonnent pour leur profit. Ce sont des monstres sans état d'âme.
Le très courageux Docteur Irène Frachon a dénoncé la dangerosité du Mediator, ce poison pharmaceutique qui été interdit en Allemagne continuait à être commercialisé en France grâce à la puissance politique et financière du laboratoire Servier. Le résultat est catastrophique puisque des centaines de morts ont été constatées. Le procès commence 10 ans plus tard, ce qui pose la question récurrente et non moins importante de la lenteur de la justice française. Nous allons aller plus loin, il n’y aura rien d’extraordinaire à en attendre puisque personne n’ira en prison, malgré la gravité des faits. En attendant le jugement…

La pneumologue, lanceuse d’alerte dans l’affaire du Mediator, attend depuis dix ans le jugement au pénal du laboratoire Servier. Et depuis douze mois, elle ne prend plus aucun congé pour pouvoir assister aux audiences.


Pneumologue au CHU de Brest, Irène Frachon a révélé au grand public la catastrophe du Mediator, que le monde médical s’acharnait à nier depuis plus d’une décennie, après avoir publié un livre en 2010 "Mediator 150 mg, combien de morts ?"*, retraçant sa lutte pour révéler et dénoncer les risques de ce médicament, ainsi que l’aveuglement des autorités sanitaires. Mais son combat est loin d’être terminé. Près de dix ans plus tard, se tient enfin le procès tant attendu. […]
*Le 25 novembre 2009, l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des produits de santé annonce la suspension de l'autorisation de mise sur le marché d'un médicament. Il s'agit du Médiator, commercialisé depuis plus de trente ans, alors consommé quotidiennement par près de 300 000 français. Cette décision fait suite à la révélation d'une toxicité grave directement liée au médicament : une atteinte des valves du cœur, aux conséquences parfois mortelles. Les premiers éléments laissant suspecter la possibilité d'une telle toxicité remontent à 1997 ; date à laquelle un médicament très proche, le coupe-faim Isoméride, est interdit pour les mêmes raisons. Médecin, j'ai été pendant vingt ans témoin puis acteur de cet épisode dramatique. J'ai pris la décision de raconter la chronique des événements auxquels j'ai pris part. Je pense qu'il est de mon devoir de citoyen de témoigner de ce que j'ai vécu, de la manière la plus factuelle possible, afin de permettre à chacun de découvrir le dessous des cartes, les rouages aboutissant aux prises de certaines décisions de santé publique en France " Irène Frachon Découvrez à la fois un livre papier et sa version numérique qui grâce à un code 2d vous permettra de télécharger le livre sur votre Smartphone, ordinateur ou sur votre Reader.

 

Nous devrions prendre notre santé en main et ne pas faire aveuglement confiance au système médical français aux mains des laboratoires qui ont tout intérêt à nous rendre malades.
-----------------------------------
SANTÉ DE LA PERSONNE. LA ZÉOLITHE, LA PANACÉE POUR NETTOYER LE CORPS. Par Eric Fiorile

Aucun commentaire:

Publier un commentaire