dimanche 15 septembre 2019

15/09 - GJ - ACTE 44 DU SAMEDI 14 SEPT 2019. 



Ci-dessus : La police de Macron à Nantes. Ce ne sont pas nos CRS et nos Gendarmes qui nous amputent, mais la milice européenne et ces BACeux qui nous cognent. Nos forces de l'ordre, en général soufrent autant que nous. Les BACeux qui se sont fait la main hypocritement sur nos banlieues. Nous devons nous unir.

NANTES - Mort de Steve. La police innocente ?
IMPUNITÉ POLICIÈRE : IL FAUT EN FINIR AVEC L'IGPN

LETTRE DE MR ALEXANDRE LANGLOIS, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE VIGI À CASTANER AU SUJE DE LA DANGEROSITÉ DES GAZ LACRYMOGÈNES.
--------------------------------------
Un acte 45, le 21 septembre est annoncé assez chaud.
A paris, les Gilets jaunes manifestent à Orly contre la privatisation d'ADP
Les GJ étaient à l'aéroport d'Orly au sud de Paris et dans 2 défilés déclarés. J'étais dans celui parti de la Porte de Choisy, là où notre CRS Moto de la garde présidentielle Marc Granié a été interné le 3 mai pour avoir mis une vidéo dénonçant des tentatives de suicide sur sa personne, qu'il connaissait la vérité sur la mort de Coluche et bien d'autres et demandait de ne pas barrer la route au CNTF qui remontaient le 5 mai à l'Élysée avec un mandat d'arrêt contre Macron.

On peut dire que cet article de BFMTV est un des mieux qu'ils aient fait sur les GJ
Plus de 500 gilets jaunes rassemblées à Paris et Orly pour leur 44e semaine de mobilisation

Gilets Jaunes : une centaine de manifestants protestent contre la privatisation d'ADP à Orly
Faouzi Le louche y était, il était aussi au défilé partant de la Porte de Choisy organisé par Inda Bigot
Réunis à Orly pour leur acte 44, une centaine de Gilets jaunes ont manifesté contre le politique du gouvernement et la privatisation d'ADP, invitant les voyageurs à signer la pétition en ligne pour un référendum sur la question. Alors que l'acte 44 des Gilets jaunes se déroulait principalement à Nantes ce 14 septembre, une centaine de Gilets jaunes s'étaient donné rendez-vous à l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne) en début d'après-midi. Ils souhaitaient dénoncer la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP), qui gère les aéroports d'Orly et Roissy, comme le montrent des images captées par une journaliste de RT France présente sur place.
«Il n’y a aucune raison de vendre ADP, c’est une aberration économique», a estimé Dominique, dans des propos rapportés par l'AFP. «Si sur les 700.000 personnes qui ont déjà signé pour le référendum, chacun motive 3-4 personnes on aura nos 4 millions [de personnes supplémentaires nécessaires pour obtenir l'organisation d'un référendum]», a expliqué à l'agence de presse Alexis, un jeune Rouennais.
Distribution de tracts pour informer les voyageurs des conséquences d’une éventuelle privatisation d’ADP. « De l’argent en moins dans les caisses de l’état. Un bien qui appartient à tous les Français » selon les gilets jaunes.

Mars 2019  Flash Mob à Roissy
Philippe de Veulle : «Nous sommes venus d'une manière pacifique et festive»
-------------------------------
Un rapide tour des grandes villes françaises :

Du monde à Toulouse

Ça a chauffé à Nantes
Des manifestants vandalisent un McDonald's
Manifestation

Bordeaux «Notre gouvernement continue d'amener la France vers le déclin»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire