vendredi 13 septembre 2019

++13/09 - À HONG KONG, LES MANIFESTANTS 
ONT COMPOSÉ LEUR PROPRE HYMNE. 
LA FRANCE A LE SIEN. 



Le Brexit et les Gilets Jaunes ont contaminé Hong-Kong
Les Hongkongais manifestent depuis trois mois contre le gouvernement accusé d'être pro-Pékin. Les protestataires, qui ne relâchent pas leurs efforts, ont même composé un hymne de ralliement.

De très nombreux américains, chinois, russes s'intéressent à ce qui se passe en Europe et surtout en France et suivent ce blog chaque jour. La France, pays des Droit de l'Homme a le devoir de redevenir le phare qu'elle était. Vous pourrez dire avec fierté, mais sans tricherie ni vantardise : "j'y ai participé". 
C'est le nombre qui nous manque en France. L'état voyou a "rudoyé" et dénigré les Gilets Jaunes afin de les discréditer. Les français doivent se montrer plus malins que ces monstres qui décident de leur vie, de leur survie et bientôt de leur esclavage.
---------------------------------------------------


Cette musique militaire convient bien à ce que nous vivons :

Chœur de Saint-Cyr: Les combats de demain

Paroles
Était noire la nuit, était rouge le feu.
La nation semblait à l'agonie.
Plus de chefs, plus de foi, un destin malheureux
S'abattait sur la chère Patrie

Les héros d'autrefois nous convient à leur foi
Fiers paras, groupons-nous en avant,
Les héros d'autrefois nous convient à leur foi
Fiers paras tous ensemble à l'assaut.

Tous sont morts et leurs casques rouillés dans le vent
Veillent sur mille tombes fleuries
Sur la route au lointain nos chars rythment en grondant
Le refrain de la grande Patrie

Le cri de notre histoire et la terre et les morts
Nous appellent au combat de demain.
Nous jurons d'être unis, nous jurons d'être forts.
France, ton avenir est le mien.

Était noire la nuit, était rouge le feu
C'était le moment du grand assaut,
Coude à coude en marchant ils chantaient par lambeaux
Le refrain de l'hymne des adieux.
-----------------------------------------------------

Voir un article à ce jour sur la vérité sur le massacre de la place Tiananmen

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire