jeudi 12 septembre 2019

12/09 - GRÈVE DE LA RATP - RASSEMBLEMENT ET GRÈVE 
CONTRE LA REMISE EN CAUSE 
DU RÉGIME DE RETRAITE DES AGENTS RATP. 



Immense pagaille prévue pour demain sur la région parisienne au niveau des transport. C'est un vendredi 13 :-)
Souvenons nous de la grève de 2007 qui a duré 10 jours. 
------------------------------------
Défilés des Gilets Jaunes* samedi
------------------------------------
La grève de ce vendredi s'annonce historique, avec près de 90% de participants dans certains services

Grève RATP : pourquoi il n’y aura pas de service minimum ce vendredi
La très forte mobilisation des agents contre la réforme des retraites empêche d’assurer une desserte minimum, pourtant inscrite dans la loi depuis 2007.
C'est du jamais vu depuis 2007. En raison de la grève des agents RATP contre la réforme des retraites, dix lignes de métro seront fermées ce vendredi, tandis que les RER tourneront au ralenti.
2007, c'est aussi l'année où le président Sarkozy et le gouvernement Fillon ont fait inscrire dans la loi une obligation de service minimum dans les transports publics. Douze ans plus tard, le plan de transports prévu ce vendredi montre que cette obligation de desserte est loin d'être appliquée dans tous les cas. Contrairement au service minimum dans les hôpitaux, cette loi ne prévoit pas de réquisition de personnel. Explications.




vendredi 13 septembre 2019 à 8h30
Siège de la RATP - 54, quai de la Rapée
Métro Gare-de-Lyon, Bercy

La retraite par points c'est quoi ?
C'est un système dit « universel », où chaque salarié (privé, public et régimes spéciaux) versera des cotisations retraites pour chaque année d'activité. Ces cotisations sont ensuite « transformées » en points, qui ont une valeur d'achat. La valeur d'achat du point prévue est actuellement de 10 euros. Si un salarié verse 8000 euros de cotisations, il cumulera donc 800 points (8000/10). A la fin de sa carrière (43 ans prévus), le total des points accumulés est converti en euros via une « valeur de service ».
En résumé : Le salarié totalisera 34.400 points (800x43) à son départ en retraite. La « valeur de service » proposée est de 0.55 € par point (source rapport Delevoye) : il aura droit à 34 400 x 0,55 = 18 920 € de pension annuelle (1576 €/mois)

Quelles incidences pour notre régime spécial ?
-         Suppression du calcul sur les 6 derniers mois !
A ce jour un agent faisant valoir ses droits à la retraite part avec une pension calculée sur les 6 derniers mois, la réforme par points vient supprimer cette disposition à l'orée 2025
-         Suppression des bonifications liées aux tableaux a2 et b pour ceux embauchés avant 2009 et ouvrant leurs droits après 2025 !
-         Suppression progressive des tableaux spécifiques sur les mesures d'âge de départ des agents sous statut !
Il existe de vraies réponses pour gagner de meilleures retraites !
-         Une pension d'au moins 75% du revenu net.
-         Des droits garantissant la possibilité d'un départ dès 60 ans (âge de référence).
-         L'égalité salariale entre les femmes et les hommes, ce sont 6,5 milliards d'€uros pour les retraites.
-         La reconnaissance de la pénibilité. maintien ou aménagement des fins de carrière avec un droit à un départ anticipé à taux plein à 55 ans, voire 50 ans pour les métiers les plus pénibles.
-         La ré-indexation des retraites sur le salaire annuel moyen et non sur l'inflation, facteur de décrochage de pouvoir d'achat entre les actifs et les retraités.
-         La suppression des exonérations de cotisations sociales (dont la transformation du CICE en exonérations) pour dégager 20 milliards d'€ supplémentaires pour le financement des retraites

Nous avons deux solutions face à la réforme envisagée :
-         baisser la tête et espérer que cela ne sera pas trop méchant...
-         redresser le torse et exprimer qu'il faudra faire avec nous, maintenir les compensations actuelles !
Car notre régime de retraite est la seule vraie compensation aux contraintes du service public que nous subissons quotidiennement.
Cette journée du 13 septembre, affirmation qu'il faudra compter avec nous tous,
VOUS en ferez la réussite !
Les 5, 6 et 9 septembre, dans tous les attachements, l'UNSA
RATP et tous les syndicats qui le souhaiteront, nous vous appelons à vous réunir en Assemblée Générale afin d'échanger et de décider ensemble !
Le 13 est une mise en garde !
Elle doit être puissante pour être utile !
------------------------------------
Soutien de la FSU Ile-de-France à la grève à la RATP
Le gouvernement a entrepris une réforme de la retraite qui a pour objectif inavoué de réduire le montant des pensions, et de retarder l'âge de départ à la retraite.
Cette réforme s'inscrit dans une politique globale de destruction de la protection sociale et d'attaque contre les conquêtes du mouvement social.
Vendredi 13 septembre, l'intersyndicale de la RATP (CGT,CFE-CGC, SOLIDAIRES et UNSA) appellent à la grève contre cette réforme.
La FSU Ile de France tient à témoigner de son soutien pour les agent.e.s de la RATP en lutte. Elle considère que l'unité est indispensable pour construire un mouvement d'ampleur.
La journée d'action du 24 septembre sera une étape supplémentaire vers la convergence des luttes.
La FSU Île-de-France
----------------------------------------
Nadia déverse son mépris des autres dans les rangs des GJ et maintenant au micro de Remy. Et il y a des idiots pour les suivre.
Ce genre de personne fait de la mauvaise publicité aux Gilets Jaunes. Ils ne sont pas tous comme ça :-)
Quand Remy qui lui donne la parole, va-t-il comprendre? 
Je t'ai prévenu Remy. Tu ne m'écoutes pas. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire