dimanche 28 juillet 2019

++28/07 - APPEL D'UN MILITAIRE ACTIF COURAGEUX, INTELLIGENT, PATRIOTE...
À SES COLLÈGUES MILITAIRES ET AUX FORCES DE L'ORDRE. 
À DÉSOBÉIR AUX ORDRES VOYOUS 
CE QUI EST LEUR DEVOIR. 

Quand un militaire sort de son droit de réserve et que Facebook tente de supprimer la vidéo. Il y a 6 mois, donc au début des Gilet Jaunes.
Sébastien, 8 ans dans l'infanterie - 3 fois au Liban, Afghanistan, Mali, Centre Afrique. Il croyait défendre la France et les français. Dans l'article qui suit, vous verrez un autre soldat avec le même profil qui a été arrêté dans les rangs des Gilets Jaune. Sébastien fait un appel à ceux qui servent les voyous de l'état français plutôt que de servir le Peuple, ce qui est leur devoir.

Monsieur Fiorile vient de m'envoyer cette vidéo. Ce que dit ce militaire, c'est ce que déclare Eric Fiorile depuis le début des Gilets Jaunes. Si ceux-ci avaient pris connaissance de l’information concernant le CNTF que je distribues chaque samedi depuis 6 mois, pas mal de militaires et de policiers auraient rejoint la Néo-Pol du CNTF et Macron aurait plié. Je ne leur demandais pas de croire ce que je leur disais, mais de s'informer. J'ai cessé les défilés depuis 3 actes. Tant de souffrance inutile!!!! Les français ont perdu l'habitude de lire et de croire que des personnes comme Eric Fiorile ou ce militaires sont capable du sacrifice de leur sécurité et ne recherchent pas Leur intérêt.

Quand il est demandé à un militaire ou un policier de tabasser les manifestants, il est du devoir de ceux-ci de désobéir, c'est net! Ils peuvent avoir à répondre par la suite de leur comportement.

Comprendre le code du soldat

Armée : rappel au devoir de désobéissance
Une instruction réaffirmée dans le sillage de l'affaire Mahé, tué en Côte-d'Ivoire.
Les militaires ont parfois le devoir de désobéir. Ce principe de base, inscrit dans la loi depuis 1972, vient d'être clairement réaffirmé par le ministère de la Défense. Une «instruction» parue au Bulletin officiel des armées de décembre 2005 précise que «le subordonné doit refuser d'exécuter un ordre prescrivant d'accomplir un acte manifestement illégal». Ce rappel intervient alors que l'armée est secouée par l'affaire Mahé, du nom de cet Ivoirien tué sur ordre par des soldats français. Non seulement les militaires doivent parfois refuser d'obéir, mais ils doivent «faire savoir leur refus, par tout moyen et dans les plus brefs délais, soit au ministère de la Défense, soit à son chef d'état-major d'armée, soit à l'inspecteur général de l'Arme».

Les policiers doivent-ils apprendre à désobéir ?

15.000 recrutements en 2009, dont 5 000 femmes : l'armée de terre est en pleine restructuration, mais elle est aussi le premier employeur de France. 
Être militaire aujourd'hui, c'est être un soldat professionnel qui exerce l'un des 400 métiers de l'armée : mécanicien, tireur d'élite, informaticien... Le soldat est devenu plus qualifié, il utilise des armements technologiquement pointus et travaille dans le cadre de coalitions internationales.
Mais être militaire, c'est aussi ne pas exercer un métier comme un autre. C'est se mettre au service de la France, accepter de nombreuses contraintes comme les missions à l'étranger ; accepter aussi de devoir tuer, et consentir à mettre sa vie en danger pour servir des intérêts supérieurs et protéger celle de ses camarades. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire