mercredi 10 octobre 2018

10/10 - 80 km/h : LES MOTARDS EN COLÈRE 
SE MOBILISENT POUR DÉNONCE LES TROIS-VOIES 
LIMITÉES À 80 KM/H EN SEINE-MARITIME. 



Le peuple s'exprime
On nous fait croire que la mortalité baisse alors que c'est la somme d'argent que ramasse l'état qui a doublé depuis qu'ils nous ont imposé les 80 km/h
Rien n'est fait pour la sécurité, mais tout pour la répression, pour faire rentrer de l'argent. On nous trompe et nous devons le faire savoir à ceux qui ont été endormis et sont devenus lâches. Si nous laissons passer, ils rajoutent toujours plus de répression.

Les zororoutiers se mettent à l'ouvrage :
Monsieur le président du conseil départemental de Seine-Maritime qui a établi de mettre toutes les 3 voies à 80km/h alors que le décret du 1er juillet autorisait qu'elles soient à 80km/h dans un sens et à 90km/h dans l'autre". Toujours selon les motards mécontents de Seine-Maritime cette"exception nationale discrimine les seinomarins vis-à-vis des autres départements".




Bachez ces panneaux que je ne saurais voir!


--------------------------- 
Il y avait déjà eu de nombreuses manifestations au printemps. Macron s'en moque. Il a fait passer sa loi.

Une grosse centaine de motards du pays de Brest ont convoyé vers la préfecture, à Quimper, pour dire leur hostilité au passage à 80 km/h sur les routes nationales et départementales à double sens sans séparateur central.
« Si ça continue, on va devoir les pousser, nos charrettes ! », rit jaune ce ressortissant belge, installé à Carhaix depuis des années et qui a joint le cortège réuni par la Fédération française des motards en colère du Finistère (FFMC 29). « Celui qui vous dit, ici, qu’il respecte toujours les limitations de vitesse se moque de vous. En revanche, il n’y en a pas un qui n’est pas raisonnable et prend des risques sur la route ».
Ce dimanche, la limitation de vitesse va passer de 90 à 80 km/h sur les quelque 400 000 kilomètres de routes nationales et départementales sans séparateur central de voie. Une mesure contre laquelle la FFMC, notamment dans le Finistère, se bat depuis des mois. « C’est notre cinquième mobilisation depuis le mois de janvier. Et on ne va pas s’arrêter là », lâche Jean-Luc Guivarc’h, membre du bureau de la FFMC 29.

Pour des limitations plus ciblées
Pour les motards réunis samedi après-midi au Parc-à-Chaînes, la loi voulue par le Premier ministre serait une « gabegie financière » et « un prétexte pour faire rentrer demain de nouvelles recettes dans les caisses de l’État. On ne s’attaque pas à l’état des routes, l’enseignement routier ou la visibilité des piétons à la sortie des établissements scolaires, qui sont autrement plus importants. Alors que baisser la vitesse de 10 km/h ne va pas baisser le nombre de morts », attaquent les motards.
Pour Jean-Luc Guivarc’h, l’État fait fausse route avec cette mesure. « L’inattention, l’alcool sont des causes d’accidents. La vitesse n’est qu’un facteur aggravant. Mais si, demain, le conducteur est bloqué à 80 km/h derrière un camion, il hésitera encore moins à sortir son téléphone portable, ou alors en aura marre et déboîtera n’importe comment. Cela va générer davantage d’accidents, au final ».

« S’il faut être plus virulents… »
Si le combat apparaît désormais perdu, les motards continuent de plaider pour des limitations plus ciblées, sur les portions de route réellement considérées comme dangereuses. Et ils comptent bien continuer à se faire entendre. Via ce convoi vers la préfecture de Quimper, déjà, annoncé à une « allure très prudente, qui risque de faire chauffer les machines et donc de nous forcer à poser le pied sur le parcours ». Mais aussi par de nouvelles mobilisations. « Si on doit être plus virulents pour se faire entendre, on le fera ».
---------------------------
Il faut des policiers sur les routes, dans les villes pas pour verbaliser à tout va, mais les conducteurs dangereux.



Les conducteurs ont peur des radars, ont les yeux constamment sur le compteur et risquent ainsi l'accident.

VIDEOS des rassemblements












Motard et automobilistes, respectons-nous. Des motards ont une caméra sur le casque....
Une mère diffuse la vidéo de l'accident de son fils mort dans un accident de moto

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire