lundi 8 octobre 2018

08/10 - STEVE BANNON, VOLE AU SECOURS 
DES POPULISTES EUROPÉENS. 



Le stratège électoral qui a porté Donald Trump à la Maison Blanche veut fédérer les partis eurosceptiques dans la bataille des élections du printemps 2019.
Steve Bannon appelle les populistes d'Europe, debout sur une estrade érigée sur la petite île de Tibérine, à deux pas du mont Palatin, en plein cœur de Rome. Il harangue quelques centaines de militants italiens du petit parti souverainiste d'extrême droite Fratelli D'Italia.
Réunis le temps d'un week-end pour parler de l'Europe, à l'approche des élections européennes de mai 2019, les Frères d'Italie ont invité, tradition italienne oblige, des politiciens de tous bords.
Steve Bannon, le sulfureux ex-conseiller du président américain Donald Trump, a créé une fondation en Europe afin de mener une révolte populiste de droite sur le continent. Proche de l’alt-right, l’extrême droite américaine, Steve Bannon a confié ses ambitions, avec comme première étape les élections européennes de 2019.
Tout un symbole, le quartier général de son organisation baptisée «Le Mouvement» devrait être implanté à Bruxelles, capitale de l’Union européenne. Avant les élections de 2019, il prévoit l’embauche de dix employés avec notamment un expert opinion. « Le Mouvement » pourra fournir des sondages, du conseil et de la réflexion à des personnalités à la droite de l’échiquier politique qui ne disposent pas forcément d’organisations bien rodées pour les soutenir, rapporte le Daily Beast.

A Londres au moment de la visite de Trump
L’objectif de Steve Bannon est clair : rivaliser avec la fondation du milliardaire américain George Soros, Open Society, plutôt classée à gauche. « Soros est brillant », lâche Steve Bannon, « c’est le diable mais il est brillant ».
L’ancien patron du site d’extrême droite Breitbart était à Londres au moment de la visite de Donald Trump en Europe selon plusieurs médias, installant son quartier général dans un hôtel cinq étoiles et recevant des représentants des mouvements de droite en Europe. « C’était un tel succès que nous allons commencer à recruter du personnel », se vante-t-il au site américain.

Les dernières échéances électorales en Europe, la réélection de Viktor Orban en Hongrie, l’arrivée au pouvoir en Italie du mouvement d’extrême droite la Ligue – aux côtés des populistes du Mouvement cinq étoiles —, semblent galvaniser Steve Bannon. « L’Italie est le cœur battant de la politique moderne, dit-il. Si ça marche là-bas, ça peut réussir n’importe où. »
Et le très controversé théoricien populiste de Donald Trump, surnommé le « président Bannon », quand il conseillait le locataire de la Maison Blanche, de faire une prédiction : « Vous allez avoir des États-nations individuels avec leurs propres identités, leurs propres frontières ».

Pour Steve Bannon, "Marine Le Pen est l'une des meilleures leaders politiques du monde"

Le PenStephen Bannon, qui a aidé Trump à surmonter les obstacles et à remporter une victoire éclatante, a contacté le plus jeune membre de la famille d'extrême droite française.
Il a déclaré aux médias français qu'il pensait que "la France est l'endroit où il faut être, avec ses jeunes entrepreneurs, les femmes de la famille Le Pen", ajoutant que "Marion Maréchal-Le Pen est la nouvelle étoile montante".
Marion a depuis exprimé son soutien au militant politique et a accepté de travailler avec lui à l'avenir.
En répondant à ses 208 000 abonnés, elle a déclaré: "Je réponds oui à l'invitation de Stephen Bannon, PDG de la campagne présidentielle Trump, à travailler ensemble."
On ne sait pas pour l'instant comment elle compte travailler avec Bannon, qui envisage également d'étendre son entreprise de média d'information en France.
Mais cette décision pourrait créer des liens concrets entre la Maison Blanche Trump et la famille Le Pen, alors que la politique de droite se développe à travers le monde.
Cela vient après que la famille Le Pen a tweeté son soutien au nouveau monde créé à la suite du résultat de Trump.
Après la victoire choquante de M. Trump, Marine Le Pen a déclaré que sa victoire constituait "un grand mouvement à travers le monde".
Elle a ajouté: «Rien n'est immuable. Ce qui s'est passé cette nuit n'est pas la fin du monde, c'est la fin d'un monde. "
---------------------------
Bannon prédit un grand destin à Marion Maréchal-Le Pen
FN - STEVE BANNON AU CONGRÈS FN DE LILLE: "LAISSEZ-LES VOUS TRAITER DE RACISTES". "L'HISTOIRE EST DE NOTRE CÔTÉ"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire