mercredi 26 septembre 2018

+++26/09 - SCANDALEUX - APPEL «À TUER LES BLANCS» 
PAR LE QUI RAPPEUR NICK CONRAD. 

Dans PLB, «Pendez les Blancs», le chanteur originaire de Noisy-le-Grand (93) ne cache pas ses intentions criminelles. L'auteur d'un clip insoutenable, soutenu par Dieudonné, est convaincu que la population noire doit se révolter contre le «colonisateur». Le parquet de Paris vient d'ouvrir une enquête à son encontre.
«Je rentre dans des crèches, j'tue des bébés blancs, attrapez-les vite et pendez leurs parents». Les paroles de Nick Conrad ne souffrent aucune ambiguïté. Son dernier morceau, intitulé PLB pour «Pendez les Blancs», est un appel au meurtre doublé d'une incitation à la haine raciale. Agrémenté d'une vidéo mettant en scène l'humiliation et la mise à mort d'un homme blanc pendant dix longues minutes.
Dans ce clip tourné à Noisy-le-Grand, on voit ce rappeur âge de moins de trente ans et l'un de ses acolytes en train de torturer et de briser les dents d'un individu. Des images insoutenables. Filmé avec des moyens techniques importants, le clip a été produit par sa société qui répond au nom de «Pharaonicks».
Il faut aussi arrêter de traiter les sportifs comme des Dieux et de les pays des sommes faramineuse.
Sur son compte Facebook, où des pages entières ont été supprimées très récemment, le rappeur ne cache pas ses opinions. «En France, l'Esprit des Renois est encore Colonisé. Je suis pas Français. Je suis Afro-Français», écrit le jeune homme d'origine camerounaise. Biberonné aux vidéos douteuses, il dénonce un complot anti-noir et appelle à la «mutinerie». «Les Afros, avec les combats et la douleur sauront au final s'auto-déterminer», affirme-t-il.
Avant de plonger dans l'histoire de l'Afrique pré-coloniale pour y trouver une transmission génétique qui ferait «la force de l'homme noir» . «Nous sommes tous des rois et des reines, ne l'oublions jamais», affirme-t-il. Son clip, publié le 17 septembre 2018, a d'ailleurs reçu instantanément le soutien de Dieudonné. Ce dernier a même adressé ses félicitations à Nick Conrad.
L'affaire va encore trainer et il va écoper de quelques mois avec sursis. Nous devons suivre sérieusement cette affaire. Le Rap devrait être interdit. Il avait été annoncé que nous ne pourrions plus feindre. Tout le monde va montrer son vrai visage. Voyez Dieudonné que beaucoup défendaient.
On a laissé faire ce rap décadent et cette ignominie a pris de l'ampleur jusqu'à en arriver là. Gérard Collomb s'est dit «profondément choqué». Plusieurs responsables politiques sont montés au créneau pour la dénoncer, et le parquet de Paris a annoncé ce mercredi avoir ouvert une enquête. Interrogé par RTL, Nick Conrad s'est justifié en assurant que "c'est dit pour que les gens se réveillent". Il n'ont aucune sanction pour leur comportement et se croient tout permis, il est temps de les arrêter, pensons à nous enfants que ce genre de spectacle empoisonne. Pensez à ces mamans enfermées chez elle avec un enfant qui est devenu un tyran et n'a plus le sens des réalités.
La vidéo aurait été supprimée!?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire