dimanche 1 juillet 2018

01/07 - DANGER DU LINKY - COMMUNES ET PARTICULIERS, NOUS 
POUVONS REFUSER LES COMPTEURS LINKY, GAZPAR, ET "EAU" ! 

Je  suis la seule de ma résidence à ne pas avoir laissé installé de compteur. Ils sont venus 2 fois pour m'impressionner. Puis, j'ai mais un mot de menace sur mon compteur. 

Il était du rôle des maires de se renseigner et de refuser ce compteur ce qu'à fait NDA, maire de Yerres en région parisienne, maintenant député.

Les bretons sont organisés, les compteurs ont été installé très tôt chez eux et ils ont vu les dégâts.
Stop Compteur Linky - Courrier aux maires (Communes de Bretagne /Finistère)

Des bretons étaient avec nous quand Nicolas Dupont Aignan à dénoncé les méfaits de cette technologie devant la maison de la radio à Paris où étaient rassemblés les maires de France, invités à rencontrer les présidentiables. NDA était un de ces présidentiable, mais avant tout il défend le peuple et était avec nous sur le trottoir d'en face.
Compteurs Linky : Nicolas Dupont-Aignan vous explique le gâchis organisé par EDF !

Article complet :
L'arnaque du compteur Linky : réalité et accablants témoignages. 
-----------------------------------
Un nouveau maire refuse l'installation du Linky :
Le maire de Ramonville (14.000 habitants), près de Toulouse, stoppe le déploiement des compteurs Linky sur sa commune !
Christophe Lubac (Génération-s) a pris un arrêté instituant un moratoire sur l'installation des compteurs Linky sur sa commune jusqu'à nouvel ordre.
Après la commune de Blagnac (24.000 habitants), qui a décidé de réglementer la pause des compteurs Linky en permettant notamment aux usagers de refuser l'accès à leur compteur, c'est au tour de la commune de Ramonville, également dans la banlieue de Toulouse, qui vient d'instituer un moratoire sur l'installation de ces compteurs décriés sur le territoire communal.
A l'issue d'une réunion publique et d'un débat au sein du conseil municipal, le maire Christophe Lubac (Génération-s) a pris un arrêté qui institue un moratoire qui prend effet immédiatement, dès ce 26 juin 2018, et stoppe ainsi jusqu'à nouvel ordre l'installation de ces compteurs dits "intelligents" chez les particuliers.
"Les messages contradictoires des professionnels et des anti-Linky n’aident pas à y voir plus clair et ont conduit la municipalité à privilégier le principe de précaution. L’objectif premier de cet arrêté est d’affirmer la volonté de la municipalité que soient respectés les droits de ses administrés et entendues leurs inquiétudes légitimes. Aussi, cet arrêté met principalement en avant la nécessité de consentement et d’accord expresse des personnes concernées. A ce titre, il stipule notamment le droit de refus dont peut se prévaloir chaque ramonvillois (communiqué ville de Ramonville Saint-Agne)."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire