mercredi 13 juin 2018

++13/06 - L’HÉRITAGE DES RATS par ANNA VON REITZ.  


Vendredi, le 8 juin 2018
Les rats ont mis en place à leur profit un système qu’ils ont fait breveter par le Bureau Américain des Brevets et des Marques.  

La gestion et la supervision du Bureau Américain des Brevets et des Marques est une des missions que nous avons déléguées aux Etats Unis Fédéraux.

Lorsque les Etats Unis Fédéraux ont été mis au rencart après la Guerre de Sécession*, les Etats Unis Territoriaux ont repris la gestion du Bureau des Brevets et des Marques, avec comme conséquence que des intérêts étrangers ont commencé à manipuler nos processus de dépôt de brevets.

*LES USA ONT UN GOUVERNEMENT ILLÉGAL DEPUIS LE 28 MARS 1861 (Guerre de sécession). 

Ils ont également pris le contrôle du Bureau Américain des Droits d’auteur et de reproduction et ont abusé de ces pouvoirs également.

Progressivement, avec le temps, cette vermine a virtuellement pris le contrôle de tous les gouvernements de la Terre en instaurant deux niveaux de gouvernement constitués sous forme de société – territorial et municipal.

Importance de la Majuscule comme dans nos noms.
Donc nous avons le gouvernement territorial du Japon, S.A., et le gouvernement municipal du JAPON, S.A., et tous deux ont été enregistrés en tant que franchises des USA, S.A., et des ETATS-UNIS, S.A., respectivement.
Dans le monde entier, où que vous alliez, vous trouvez Chine et CHINE, Egypte et EGYPTE, Allemagne et ALLEMAGNE …
Non seulement toutes ces sociétés de services gouvernementaux usurpatrices ont été constituées et franchisées par le Bureau Américain des Brevets et des Marques et le Bureau des Droits d’Auteur et de Reproduction, mais tous ces « gouvernements » franchisés territoriaux et municipaux ont poursuivi le processus en constituant des centaines de milliers d’autres sociétés franchisées – sociétés à régime IR, IS, SARL, Coopératives, Services publics, Fonds de Fidéicommis, Fondations – etc., etc.

Imaginez une énorme toile d’araignée interconnectée, avec toutes ces propriétés et actifs rassemblés dont le pouvoir qui s’exerce sur eux est progressivement concentré dans de moins en moins de mains. Les rats l’ont conçu ainsi. Tout devait finir sous le contrôle de quelques rares oligarques, qui allaient utiliser les Nations Unies comme façade.
Le plan exigeait de provoquer la faillite des deux principales sociétés holding – les USA, S.A. et les ETATS-UNIS, S.A., afin que les milliers de franchises et leurs actifs soient « compris » dans la faillite de leurs sociétés-mères, et deviennent de ce fait des biens meubles mis à disposition des banques, qui pouvaient ainsi être saisis et déclarés comme propriété non payée et abandonnée.
Lorsque les choses se seraient tassées, seule une poignée de gens posséderaient et contrôleraient l’ensemble. Le reste d’entre nous ne seraient plus que des indigents et des esclaves, destinés à servir de bétail.

S’il y a des questions à ce sujet, je dispose des brevets que cette vermine a rédigés et qui expliquent leurs intentions criminelles et toute la structure telle qu’elle a été mise en place pour récolter les fruits de notre labeur et créer des malversations comme la « Valeur Annuelle de la Force de Vie » et s’arroger les titres de propriété sur nos terres et nos domiciles et tout le reste.

Nous en disposons selon leurs propres termes, noir sur blanc, avec les noms des avocats responsables et les agents d’affaire qui ont apposé leurs signatures sur toute cette pourriture. Nous savons comment ils se sont répartis les rôles et les profits, comment la Deutsche Bank a été chargée de tous ces soi-disant « produits dérivés » et comment la Bank of America a reçu les terrains et comment Merrill-Lynch a procédé aux conversions pour acquérir illégalement la propriété de nos actifs, comment la Banque de New York Mellon a servi de banque de blanchiment pour le trafic d’esclaves, comment la Banque du Canada a servi pour payer des rétrocommissions aux Gouverneurs des Etats d’Etats Territoriaux.
Tout cela a été documenté dans leurs propres termes, breveté comme un « Système » - un système totalement criminel et immoral – consultable par le public au Bureau Américain des Brevets et des Marques.

Donc, c’est ce que ces rats ont fait pour rendre plus confortables leurs nids à rats aux dépens de tous les autres, et ils ont été cyniques en le faisant et en s’emparant de notre Bureau des Brevets. Tout cela a été accompli par des manœuvres criminelles « en nos noms » sans notre connaissance ou notre permission, pour le plus grand profit de Tierces parties – des banques internationales et des gouvernements étrangers, alors que nous-mêmes étions les cibles prioritaires et les victimes de cette arnaque.

Mais quelque chose s’est produit pendant que ces arrangements et arnaques se faisaient en douce. Contre toute attente, les Américains qui étaient restés assoupis pendant 150 ans, se sont réveillés !

Tout comme Rip Van Winkle*, nous sommes sortis hébétés de nos cavernes et avons demandé à comprendre ce qui se passait ?
*Populaire personnage de roman de Washington Irving qui s’endort pendant plus de vingt ans et se réveille dans un monde qu’il ne comprend plus.

Le reste, comme on dit, appartient à l’histoire. La vermine a continué à mettre en œuvre son plan bidon de faillite. Nous avons déposé nos plaintes contre eux. Ils ont renoncé à leurs propres contrats constitutionnels. Les pouvoirs délégués nous sont revenus. Nous avons refusé de reconnaître leurs prétentions d’avoir un contrat.

Et maintenant, au lieu qu’ils soient propriétaires de tout ce qu’ils envisageaient de voler – nous sommes les Créanciers Privilégiés et Détenteurs à Titre Légal et seul gouvernement souverain existant et possédant des droits légitimes sur toutes ces sociétés. Chacune d’entre elles.

L’avantage pour tout le monde est que nous ne sommes pas des escrocs et que notre but n’est pas de dominer le monde ou de profiter de la guerre. Nous ne sommes qu’un organisme de nettoyage du Gouvernement Américain à la Maman-Papa qui fait le ménage. Donc, il vaut mieux pour tous ceux qui sont concernés, de participer au mouvement et de pousser.

Si vous êtes Américain, revenez sur votre territoire et le sol de votre naissance, rectifiez les documents de votre statut politique, et venez rejoindre les assemblées de jurés de votre comté.

Peu importe que vous soyez à Okinawa ou à Frederickburg. Si vous voulez la paix, si vous voulez récupérer ce qui vous appartient, si vous voulez respirer librement – eh bien, voilà l’occasion qui s’offre à vous. Soutenez le processus pacifique et légitime que nous avons initié et aidez de toutes les manières que vous pouvez.

Nous avons besoin de dons pour maintenir en activité The Living Law Firm, notre cabinet d’avocat. Nous avons dû affronter plusieurs problèmes de santé et un décès en plus des frais de déplacement exceptionnels et de toutes les autres dépenses quotidiennes. C’est un effort entièrement volontaire. Personne ne touche de salaire, mais nous essayons d’aider l’équipe en cas d’urgence (le ballon d’eau chaude qui explose, l’enfant qui se fracture la cheville) et par d’autres dépenses qui autrement seraient à leur charge – papier et encre, frais d’enregistrement, frais de déplacement, et ainsi de suite.

Si vous avez la chance d’avoir des économies en trop, je suis toujours la trésorière de l’ensemble de l’opération. Envoyez vos dons par Paypal à avannavon@gmail.com ou via Snail Mail ---- Anna Maria Riezinger, c/o Box 520994, Big Lake, Alaska 99652. 
Traduction de Patrick T.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.