vendredi 1 juin 2018

01/06 - LES SURVIVANTS DU PROGRAMME MK ULTRA 
POURSUIVUNT LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL. 


Le 25 MAI 2018 Source: Collective-Evolution par RICHARD ENOS
Selon cet article CTV Nouvelles, les survivants et les familles d'un programme Ultra de lavage de cerveau MK dirigé par le Dr Ewen Cameron à l'Université McGill à Montréal dans les années 1950 et 1960 ont uni leurs efforts pour faire connaître les horreurs de ce programme au le public. Ils envisagent un recours collectif contre le gouvernement provincial et fédéral, une initiative sur laquelle l'avocat Alan Stein se sent optimiste: «Je crois que nous pouvons réclamer des dommages moraux à la suite des expériences lorsque le Dr Cameron a utilisé ces gens comme cobayes. Alan Stein

MK Ultra Au Canada (Dr Ewen Cameron)
Voici un extrait de l'émission "The Fifth Estate" (CBS) sur le tournage du film "The Sleep Room", ce dernier révèle les liens entre la CIA et les travaux du Dr Ewen Cameron qui se déroulèrent entre 1957 et 1964 à l'institut "Allen Memorial" au Canada. Voici les images d'archives et les témoignages des victimes sur lesquels sont basés le film. L'émission a été diffusé le 6 janvier 1998, pas de rediffusion

Il y a des raisons de prendre Alan Stein au sérieux dans cette affaire. Il a représenté avec succès de nombreux survivants qui étaient autrefois patients de l'infâme Allan Memorial Institute de l'Université McGill. En 1992, la ministre de la Justice de l'époque, Kim Campbell, a indemnisé 77 anciens patients du programme, mais a refusé le remboursement à d'autres parce qu'ils n'étaient pas jugés suffisamment endommagés. Stein a géré plusieurs procès et règlements hors cour depuis. 

Ce qui est différent avec ce recours collectif, c'est que l'objectif principal des victimes est une excuse publique et un aveu de complicité de la part du gouvernement. Dans des procès individuels qui ont déjà abouti, l'argent a été payé en fonction de l'ampleur du dommage et non du principe fondamental selon lequel les droits de l'homme des citoyens ont été violés de manière flagrante. Je ne vais pas détailler la litanie des violations des droits de l'homme perpétrées par le programme MK Ultra ici. Cet épisode de la Fifth Estate

Ce serait peut-être un bon point de départ si vous souhaitez obtenir plus de détails sur le type de traitement cruel et subversif que les victimes ont dû subir, un traitement qui a souvent endommagé les patients à vie. Il suffit de dire qu'aucun des patients n'a donné un consentement éclairé ou savait qu'ils étaient utilisés pour la CIA de Cameron et la recherche financée par le gouvernement fédéral. Au lieu de cela, on leur a dit à tort que leurs traitements étaient médicalement nécessaires et pour leur propre bien-être. 

Les survivants jugés suffisamment endommagés pour justifier une indemnisation ou les membres de la famille qui combattaient en leur nom ont été contraints par le gouvernement de signer des accords de non-divulgation. La grande motivation des survivants et de leurs familles à se rassembler cette fois-ci et à agir collectivement vient de la frustration que le gouvernement continue de faire tout ce qui est en son pouvoir pour étouffer l'existence de ce programme et empêcher les révélations de ces actes inhumains. 

Ce qui est prometteur, c'est que de plus en plus de gens rejettent la possibilité de se faire payer pour leur silence, et sont motivés à mettre au jour des actes d'atrocités humaines, forçant les personnes impliquées à prendre leurs responsabilités publiques. Plus le gouvernement résiste aux processus nécessaires à la guérison et à la réconciliation qui sont clairement dans l'intérêt de ses citoyens, plus leur complicité cachée dans ces tragédies apparaîtra à ceux qui ont des yeux pour voir.
------------------------------

Les victimes d'expériences présumées de lavage de cerveau du LSD à Montréal prévoient intenter des poursuites

Cliquer bouton droit de la souris dans le texte et choisir traduction

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire