mercredi 23 mai 2018

+23/05 - PARIS - MANIF DES FEMMES 
DES FORCES DE L'ORDRE EN COLÈRE 
LE 19 MAI 2018. 


Les femmes ont de l'intuition et elles voient venir les attaques du genre de ce qui vient de se passer à Marseille. Elles savent ce qui se passent vraiment en France, les CRS ont un droit de réserve, mais il faut qu'ils se confient, c'est tellement lourds ce qu'ils doivent cacher, alors, leurs femmes doivent être très fortes. 
"Stop au désordre. Soutient aux forces de l'ordre. Citoyens, avec nous"
"Citoyens, réveillez-vous. La police a besoin de vous. Soutenez les policiers, les pompiers, on est là pour vous protéger"
Eux oui, mais leurs chefs !?
Ils veulent un RDV avec Macron. Ils espèrent encore quelque chose de lui.

Perrine épouse de policier en colère
Les citoyens eux aussi sont agressés par les policiers. Moins depuis que le CRS Marc Granié a lancé son appel avant d'être arrêté et interné, mais que font encore tous ces gendarmes à la ZAD ?


Les hospitaliers manifestent, les femmes de flic, les employés de MC Do...
Comme ça, on ne va pas s'en sortir. Quand les français voient ce genre de manifestation, pourquoi ne pas s'unir à eux. Ainsi les petites rivière feront un grand fleuve et nous seront puissants.

Mr Dupont Aignan, maire, puis député est toujours là à l'écoute, sur le terrain, pour le Compteur Linky, pour les écoles, pour les transports et ici encore. Et que l'on ne me dise pas encore qu'il fait sa PUB !!! Ceux qui disent cela de lui sont ceux qui sont capables de manipulation et qui en accusent les autres. Mais que peut-il faire s'il ne s'allie pas au CNT ?
Dupont-Aignan face aux agressions sur les familles des Forces de l’Ordre. Paris/France - 19 Mai 2018


LE CHANT DES PARTISANS
------------------------------
Carte blanche d’un CRS : « Si on arrête des Black Blocs, on risque d’arrêter un collègue »
------------------------------
Les forces de l'ordre sont divisées en 2 camps, ceux qui sont avec le peuple et ne peuvent même pas se défendre contre les casseurs, les Black Bloc (armée du pouvoir) et n'ont pas d'ordre d'arrêter des massacres comme au Bataclan, et les chefs franc-maçon qui défendent leur frères au pouvoir.
L'un des CRS blessés le 1er mai dénonce les "tueurs de flics"
------------------------------
Plus de 2 000 CRS se rendent indisponibles pour protester contre la fiscalisation de leur indemnité d'éloignement
-------------------------------
Les CRS chargés de surveiller la villa des Macron dénoncent leurs conditions de travail
-------------------------------
Nous sommes prêt du but, mais cela manque d'organisation, d'union, de détermination... Marc Granié s'est sacrifié pour nous montrer l'exemple. Il était seul, nous sommes des millions. Enfin nous pourrions être des millions s'ils n'avaient pas endormi le bon peuple. Métro, boulot, dodo. J’oubliais la télé. Oui, je suis amère ! Mais je prie en plus de me bouger.
L’expression des militaires est menacée : la tribune choc de 11 généraux, les forces de police manifestent la pression monte, en France. La loi travail rassemble les français. pendant que les Antilles Française sont dévastées ! 
-------------------------------
Les militaires ou policiers  qui sortent du rang sont aussitôt sanctionnés pour éviter que d'autres suivent leur exemple.
Un général arrêté

Le Général Piquemal - Ce qui se cache derrière son arrestation. Nous sommes au bord d'une guerre civile programmée de longue date comme l'a expliqué Stan Maillaud, ex gendarme.

Le CRS Marc Granié arrêté et interné. Et combien d'autres ?

Si un général n'a pas le courage d'aller arrêter Macron, c'est le peuple qui va finir par se rebeller quand il se réveillera enfin en masse, et risquer des vies vu que Macron a fait venir des mercenaires pour défendre sa PETITE personne.
Une fois le gouvernement arrêté, il y aurait beaucoup moins d'attentats et de délinquance, et la police serait là pour régler les petits conflits, les petites infractions qui évitent que les choses se dégradent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire